Pèlerinage d'Amritsar






Introduction

Il n' y a pas vraiment de pèlerinage sikh; toutefois la célébration de l'anniversaire du Granth Sahib, livre sacré du sikhisme, déposé dans le "Temple d'or" peut être considérée comme le pèlerinage d'Amritsar. Deux autres lieux sacrés, Anandpur (où le guru Gobind Singh a institué la khalsa) et Nankana Sahib (où est né Guru Nanak, aujourd'hui au Pakistan) sont aussi très visités par les sikhs.

L'origine du pèlerinage

Amritsar vient de "Amrita Saras" soit "étang de Nectar" ou encore "bassin de l'immortalité". En 1574, le 4ème guru, Ram Das, a fait creuser un étang dans le Penjab (nord de l'Inde), pour contenir le nectar sacré.
Au milieu de cet étang, le 5ème guru, Arjun, a fait construire le sanctuaire sikh, le Har Mandir, ou encore Darbar Sahib (Cour divine), à l'endroit où la tradition mentionne que Guru Nanak méditait, et y a déposé, en 1604, la version originale du livre sacré des Sikhs, le Granth Sahib ou Adi Granth.
Détruit par les afghans en 1757, le temple a été reconstruit en 1765, puis embelli en 1802 à l'aide de feuilles d'or, d'où son nom "Temple d’Or".
La version originale du Granth Sahib a été brûlée en 1984 par l'armée indienne, ce qui a provoqué en représailles l'assassinat d'Indira Gandhi par deux gardes sikhs.

Le déroulement du pèlerinage

Les fidèles sikhs affluent au Temple d'Or dans la ville d'Amritsar, pendant 5 jours, pour vénérer le livre sacré. Ils défilent sur le quai de marbre de 60 m de longueur, éclairé la nuit par des lampes d'or.

Le 400ème anniversaire du livre sacré a attiré 4 millions de pèlerins en septembre 2004, ce qui a nécessité la présence de milliers de policiers pour assurer la sécurité. La ville a été décorée, les murs repeints, et le temple illuminé la nuit.



Bibliographie

Retour à Lieux de pèlerinage ou

Retour à l'index de l'encyclopédie.