Abbaye de La Chaise-Dieu


Introduction

L'Abbaye de la Chaise-Dieu est située en Haute-Loire, à plus de mille mètres d'altitude, à 40 km du Puy-en-Velay et de Brioude, 110 km de Clermont-Ferrand. Ayant eu autrefois un rayonnement religieux important, elle a retrouvé, avec son festival de musique, un second souffle depuis une quarantaine d'années.

Août 2011

Histoire

L'abbaye bénédictine de la Maison de Dieu "Casa Dei" a été fondée en 1043 par Robert de Turlande (1001-1067), chanoine-comte de Brioude, canonisé en 1070.
A la mort du fondateur, l'abbaye et les prieurés associés comptent pas moins de trois cents moines. Les abbés qui lui succèdent poursuivent l'extension: le développement de l'abbaye est tel qu'un siècle plus tard dix abbayes et plus de trois cents prieurés en font partie (notamment Lavaudieu, Brantôme, Faverney...), rivalisant avec Cluny.
Le pape Clément VI (1291-1352), ancien moine de la Chaise-Dieu, décide et finance le début de la construction de la nouvelle abbatiale (dans laquelle il sera inhumé en 1353 avec un gisant de marbre blanc). L'abbatiale n'est achevée qu'en 1378.
En 1516, le Concordat fait gouverner l'abbaye par des abbés commendataires, parfois célèbres, comme les cardinaux de Richelieu et Mazarin, mais qui ne s'en occuperont guère.

Maquette de l'ensemble au maximum de sa splendeur, exposée dans le Trésor:

Août 2011

En février 1790, Révolution oblige, l'abbaye est fermée. La grande bibliothèque de près de six mille volumes est dispersée, l'abbatiale devient église paroissiale, les divers bâtiments sont vendus.

Prosper Mérimée (1803-1870), écrivain et inspecteur général des monuments historiques, fait classer l'abbaye de La Chaise-Dieu "Monument Historique" en 1847. De grands travaux sont alors entrepris et de nombreux visiteurs se rendent à l'abbaye.
A partir de 1966, le Festival de musique redonne rapidement une grande notoriété aux lieux.
Depuis 1984, sept frères de Saint-Jean, à la demande de l'évêque du Puy, assurent une présence monastique, au Prieuré Sainte-Marie, par des prières silencieuses, des séminaires et des visites guidées de l'abbatiale.

L'abbatiale

La façade est imposante, carrée, exprimant davantage la puissance que la grâce.

Août 2004

Les statues, le linteau de l'entrée principale ont été gravement endommagés.


Plan de l'abbatiale
Août 2011

Jubé et nef

A l'intérieur, un jubé du 15 ème siècle, surmonté d'un grand Christ en croix, au pied duquel se tiennent Marie et St-Jean, coupe l'édifice en deux: la nef et le choeur.
La nef est sobre; l'orgue, la pierre tombale de St Robert (au pied du jubé, à droite) et la statue de la Vierge de Lourdes (au pied du jubé, à gauche) sont les seuls éléments notables.

Attitude touchante de la Vierge Marie sur le jubé:

Août 2004


L'orgue

Construit en 1683, alors rudimentaire, l'orgue est complété en 1727 puis abandonné en 1791. Sous l'impulsion du pianiste Cziffra, il est remis en service en 1976. Une dernière restauration s'est terminée en 1995.

Août 2011


La rosace ouest au dessus de l'orgue produit sur la statue de la Vierge de Lourdes au pied du Jubé un effet saisissant de lumières colorées en été en fin de journée par temps ensoleillé.
Août 2011


Le choeur


Retour à la page centrale Monastères


Bibliographie

Retour à l'index de l'encyclopédie.

Site

http://www.abbaye-chaise-dieu.com/
Site particulièrement bien documenté pour la partie historique.

Toute copie ou reproduction intégrale ou partielle destinée à une utilisation collective, faite sans le consentement de l'auteur, est illicite. Voir les conditions de copie à la page Echanges/infos.

Date de création: 25/06/2010; mise à jour 10/12/2011 version 1.2