Le chamanisme


Introduction

Pratique très ancienne, dispersée dans le monde, différente d'un pays à l'autre, d'un pratiquant à l'autre, le chamanisme peut être considéré comme une religion primitive, comme un enseignement ésotérique, et plus récemment, comme un renouveau spirituel ramenant l'homme à la nature par l'intermédiaire de ses perceptions.

Les détracteurs, occidentaux généralement, n'ont voulu voir que des sorciers dans les prêtres que sont les chamanes (chamans ou encore shamans), manipulant des forces mal ou non identifiées. Les chamanes ne réfutent pas le terme de sorcier, en attribuant à ce mot un sens très large (au lieu du sens étroit habituel: adepte de magie noire).

Il faut rappeler qu'une religion est un système de principes et de pratiques, lié à un Etre suprême qui peut être identifié comme Dieu, comme un ensemble de divinités, comme l'univers tout entier.

Le chamanisme est donc bien une religion, mais il est vrai qu'il n'a pas de corps structuré, de chef reconnu, d'offices organisés, de livres sacrés comme les grandes religions constituées.

Certains chamanes aiment dire qu'on ne devient pas chamane, on naît chamane, montrant par là qu'il y a une prédisposition naturelle. D'autres chamanes n'emploient jamais le mot chamane.

La caractéristique généralement reconnue aux chamanes est leur aptitude à communiquer avec un monde-autre.

Histoire

Le chamanisme semble avoir pris racine en Sibérie et Asie Centrale, il y a plusieurs millénaires. En Europe, et plus particulièrement en Grèce, le chamanisme a été connu avant l'ère chrétienne. Platon parle des chamanes comme de prêtres divins, ayant un discours sacré, suivant une tradition antique, enseignant qu'il y a en l'homme une âme d'origine divine, qui peut par des techniques appropriées quitter le corps, et qui existe avant et après le corps.

Le bön, religion tibétaine pratiquée avant l'arrivée du bouddhisme, était constitué de pratiques chamaniques. Le Livre des morts tibétain en contient un certain nombre.

Le chamanisme semble avoir toujours été présent chez les amérindiens et les aborigènes australiens.

L'enseignement

Pas de livres sacrés comme pour les grandes religions constituées.
La transmission se fait par voie orale, comme tout enseignement ésotérique, uniquement de maître à disciple.
Un certain nombre d'ouvrages traitent du chamanisme, offrant une vulgarisation de cette pratique, mais aucun ne constitue le livre de référence.

Formation d'un chamane

Dès l'instant où un enfant semble prédisposé pour cette forme d'existence et qu'il l'accepte, il reçoit d'abord la formation des âmes chamanes disparues, sous forme de rêves, de songes et de transes, puis celles des chamanes en vie sous forme de techniques mêlant symboles et rituels.

Rôles d'un chamane

Le chamane est classiquement connu pour être un guérisseur. C'est aussi un protecteur et un devin, toutes ces fonctions étant en fait la conséquence de son aptitude à relier le monde visible au monde invisible.

Rituels du chamanisme

Les gestes, les transes, les danses, les formules magiques, les chants entrent dans la composition des innombrables rituels.

Le chamane traditionnel doit avant tout mettre son costume, en peau d'animal, un bonnet constitué d'un bandeau ornementé de rubans, de morceaux de fer, de représentations diverses, quelquefois un masque, un miroir en cuivre, des cannes et un tambour.

Le chamanisme aujourd'hui

Si le chamanisme d'aujourd'hui garde l'esprit du passé, en particulier son attachement à la nature, il rejoint dans une nouvelle approche, du moins pour certains chamanes, en termes d'expériences extrasensorielles, d'états de conscience modifiés, de visualisation, de méditation, un certain nombre d'autres pratiques, comme le yoga de l'Inde ou les arts martiaux de la Chine.

Le chamanisme aujourd'hui est perçu comme un renouveau spirituel ramenant l'homme à la nature par l'intermédiaire de ses perceptions.

Entre 1960 et 1968, Carlos Castaneda (1925-1998), apprenti ethnographe américain, est devenu l'élève de Don Juan Matus, indien d'origine yaqui spécialiste en "sorcellerie", en plantes médicinales et hallucinogènes. Il a écrit une dizaine d'ouvrages, destinés sinon au grand public, du moins à un public averti, rompant ainsi avec les enseignements transmis oralement.

Compléments ésotériques

Les chamanes travaillent dans le plan astral, depuis les premiers sous-plans, en liaison avec les personnes venant de décéder, jusqu'à des sous-plans plus subtils.

Bibliographie

Retour à l'index de l'encyclopédie

Toute copie ou reproduction intégrale ou partielle destinée à une utilisation collective, faite sans le consentement de l'auteur, est illicite. Voir les conditions à la page Echanges/infos.

Date de création 05/12/2003; mise à jour 06/10/2008 version 1.1