Charbel Makhlouf


Introduction

Charbel Makhlouf, moine puis ermite maronite libanais, a vécu de 1828 à 1898. Il a été canonisé en 1977 par la Pape Paul VI.

Sa vie

Charbel Makhlouf est né Youssef Antoun Makhlouf à Bekaa Kafra (Liban Nord) le 8 mai 1828.
Charbel reçoit une éducation très pieuse, qui lui donne la passion de la prière. Il suit ses deux oncles ermites au monastère de Saint Antoine Qozhaya où il se consacre à la vie monastique.
En 1851, il entre au monastère de Notre-Dame de Maifouk; un an plus tard il va au monastère Saint Maron à Annaya (Mont-Liban), où il rejoint l'Ordre libanais maronite sous le nom de Charbel, un des martyrs de l'Eglise d'Antioche du 2ème siècle. En novembre 1853, il prononce ses voeux au Monastère de Saint Maron à Annaya. Il complète ses études théologiques au monastère de Saints Cyprien et Justine à Kfifan, ayant notamment comme professeur Al-Hardini.
Il est ordonné prêtre à Bkerké, au patriarcat maronite, en juillet 1859. Il vit pendant 16 ans au monastère de Saint Maron à Annaya. En février 1875, il rejoint l'ermitage de St Paul et Pierre qui fait partie du monastère. Il s'adonne exclusivement à la prière et l'adoration, quittant rarement son ermitage où il restera pendant 23 ans.
Le 16 décembre 1898, Charbel est atteint de paralysie en célébrant la messe. Il meurt le 24 décembre.



Après sa mort, du sang suinte de son corps. Lorsqu'il est enterré, c'est le tombeau qui suinte, entouré de lumières mystérieuses. Malades et pèlerins affluent alors de toutes parts.
Il est béatifié le 5 décembre 1965 et canonisé par le pape Paul VI le 9 octobre 1977. Des milliers de guérisons ont été reconnues faites par son intercession (consignées dans les registres du couvent Saint Maron de Annaya), en particulier en 1950 où très nombreux miracles ont été constatés autour de la tombe ouverte et de l'exposition du corps aux visiteurs.
Aujourd'hui encore, saint Charbel attire des foules de toutes confessions.

Compléments ésotériques

Le Maître de Benjamin Creme a indiqué (n° 115 de Partage International mars 1998) que Charbel Makhlouf avait atteint la 5ème initiation à sa mort physique et devenait un Maître de Sagesse du 6ème rayon, attaché au Moyen-Orient; rayons: âme 6; personnalité 6; corps mental 4; corps astral 6.


Bibliographie

Sites

Toute copie ou reproduction intégrale ou partielle destinée à une utilisation collective, faite sans le consentement de l'auteur, est illicite. Voir les conditions à la page Echanges/infos.

Date de création: 24/09/2011, version 1.0