Le cinéma


Introduction

Le cinéma est le dernier des sept arts officiellement reconnus. Il date de seulement 110 ans environ, étant tributaire de la technologie, comme la photographie, qu'il a suivi 70 ans après.

Auguste et Louis Lumière.

Les frères Auguste et Louis Lumière, utilisant une caméra, une pellicule et un projecteur, ont réalisé et projeté le premier film en 1895, la fameuse "sortie des usines Lumière", fabrique lyonnaise de plaques et papiers photographiques fondée par leur père.
Ils ont ensuite filmé l’entrée d’un train en gare, une baignade en mer..., puis plus tard Venise et le couronnement du tsar Nicolas II.
A cette date, ils sous-estiment encore la portée de leur invention.


Le cinéma à son début permet surtout d’enregistrer un événement. Mais très vite, il s'intéresse aux thèmes de la culture universelle. Le premier réalisateur de talent est Méliès, qui réalise "Le Christ marchant sur les eaux" (1899), puis "Voyage dans la Lune" (1902) inspiré de Jules Vernes, sans oublier Ferdinand Zecca qui tourne "La Passion" en 1904.
En 1908, le "film d’art" fait son apparition en mettant en scène des chefs-d'oeuvre de la littérature, par exemple les romans d'Emile Zola.
Les Etats Unis s'engagent très vite dans le cinéma et créent une véritable industrie dès la première guerre mondiale, en particulier à Hollywood, mêlant grand spectacle, réalisme, suspense et western. En Italie, Russie, Danemark, Allemagne, France ... des réalisateurs et des acteurs deviennent célèbres.
Tous les pays du monde produisent aujourd'hui des films. L'Inde est devenue le plus grand producteur mondial avec les studios de Bombay (surnom cinématographique "Bollywood") et Madras. Mais malgré le million de personnes qui travaillent dans le cinéma, les 5 milliards de spectateurs, les 600 films produits chaque année, les centaines de magazines spécialisés, le cinéma indien est sur le déclin, car peu exporté en dehors de l'Asie (5%), les thèmes propres à l'Inde, chantés et dansés le plus souvent, n'intéressant pas vraiment le public moyen occidental.
Au milieu du 20ème siècle, le cinéma avait déjà pris de nombreux spectateurs au théâtre au point de lui poser de sérieux problèmes financiers.
Chaque année, les meilleurs films sont récompensés par des Oscars à Hollywood, des Césars en France, par des prix au Festival de Cannes.

La technique et le cinéma

L'élément de base est la caméra, appareil photo enregistrant 24 images par seconde sur pellicule 35 ou 70 mm. A ses début, le cinéma est muet et noir et blanc. Le son arrive en 1927 quelques années après que la synchronisation entre l’image et le son ait été mise au point. Le cinéma en couleurs arrive à Hollywood en 1928 avec le procédé "Technicolor" et dans tous les pays à partir de 1950 avec le procédé "Eastmancolor" (Kodak). Le son est enregistré sur piste magnétique depuis 1952.
Enfin, les caméras numériques haute résolution (1125 lignes) sont promises à un bel avenir, permettant plus de souplesse pour le traitement ultérieur des images.

Caractéristiques du cinéma

Si un bon appareil et du talent permettent de faire une carrière photographique, il en va autrement du cinéma, qui demande le déploiement d'un grand nombre de personnes pour mener à terme un projet, y compris pour produire des navets. On peut distinguer schématiquement le travail:

Quelques grands réalisateurs de l'histoire du cinéma

La sélection suivante est volontairement réduite:

Quelques grands acteurs de l'histoire du cinéma

Le cinéma à portée spirituelle

Le problème général du cinéma est qu'une majorité de producteurs cherche à faire de l'argent avec des films de piètre niveau, que le public réclame, le grand art n'étant pas recherché mais des effets faciles et des thèmes rabâchés tels le policier, le sexe, le suspense, les gags etc...
Heureusement, il existe des réalisateurs de talent, engagés dans la politique, l'humanitaire et ... le spirituel.
De nombreux films ont été tournés sur la religion, catholique en particulier. Mais la spiritualité va au delà de la religion, tous les films qui incitent les hommes à se connaître, s'aimer, aider les autres, croire dans l'avenir de l'homme et de la terre, sont des films à portée spirituelle. Les films qui aident le mieux l'humanité sont ceux qui donnent dans le spirituel sans le dire, car beaucoup de personnes sont allergiques à une quelconque consonance religieuse, ne serait-ce que dans le titre.

  1. Films qui traitent de religion explicitement pour sensibiliser:
  2. Films qui traitent de religion indirectement, c'est à dire que soit le héros découvre/rejette la spiritualité, ou que le film traite de valeurs comme la compassion, le pardon, l'amour de son prochain, le partage, l'écoute:
  3. Films souvent fantastiques dans lesquels le héros fait un parcours initiatique, une lutte entre le bien et le mal, la découverte des vraies valeurs de la vie:
  4. Films qui traitent de paranormal (avec parfois trop d'imagination):

Retour au sommaire de Art et spiritualité


Documents

Toute copie ou reproduction intégrale ou partielle destinée à une utilisation collective, faite sans le consentement de l'auteur, est illicite. Voir les conditions à la page Echanges/infos.

Date de création: 29/04/2007; mise à jour 13/03/2011 version 1.2