Abbaye de Cîteaux


Introduction

L'Abbaye de Cîteaux, berceau de l'Ordre Cistercien, se situe en Côte d'Or, entre Beaune et Dijon, près de Nuits-St-Georges. Il reste peu de bâtiments d'origine à ce jour.

Histoire de l'abbaye

L'Abbaye de Cîteaux a été fondée en 1098 par Robert de Molesmes avec un petit groupe de moines observant la règle de Saint Benoît, travaillant dans la forêt, sur les étangs et dans les vignes. Mais c'est le charismatique Bernard de Fontaine (1090-1153, canonisé en 1174), quinze ans plus tard, sous la direction d'Etienne Harding (d'origine anglaise, abbé de 1099 à 1133), qui lui donne un grand essor, en fondant parallèlement l'abbaye de Clairvaux en 1115 (qui aura de nombreuses "filles" avant de devenir une prison en 1805); suivent alors de nombreuses autres abbayes, au point qu'en 30 ans la communauté compte plusieurs centaines de moines. A la fin du 12e siècle, l'Ordre compte 500 monastères.
La bibliothèque est achevée en 1509; le rez-de-chaussée est utilisé pour le travail des copistes et l'étage est utilisé comme salle de lecture.
Suite au Concile de Trente (1545-1563), un renouveau religieux se manifeste au 17e siècle dans l'ordre cistercien, appelé mouvement de "l'Estroite Observance" (retour à des pratiques strictes d'où "stricte observance"); les membres de l'ordre cistercien de la stricte observance, en particulier de l'abbaye Notre-Dame de La Trappe, sont appelés trappistes.
Le définitoire (lieu utilisé pour l'administration des affaires de l'ordre) est achevé en 1699.
Au 18e siècle, les monastères comment à tomber en disgrâce, notamment due aux "philosophes des lumières", considérant les moines comme socialement inutiles.
A la Révolution, l'abbaye comme toutes les autres, est vendue comme biens nationaux et est démantelée, servant entre autres de carrière de pierre et d'usine. L'ordre cistercien s'écroule: il est supprimé par l'Assemblée nationale, les monastères sont fermés, certains moines s'exilent.
En 1898, des moines provenant de divers monastères reprennent possession de Cîteaux, l'ordre s'appelle désormais Ordre Cistercien de la Stricte Observance.
En 1998, à l'occasion de la célébration du 9e centenaire de la fondation de Cîteaux, la rénovation de l'église est terminée.
En 2001, le cloître des copistes est restauré.
Les moines logent actuellement dans un bâtiment construit au 18e siècle par l'architecte Lenoir.

L'abbaye à son apogée

/b>


Le définitoire et la bibliothèque en 1984

Août 1984

Vue d'ensemble aujourd'hui: le bâtiment Lenoir à gauche, la bibliothèque au premier plan, le définitoire n'est pas visible



Retour à la page centrale Monastères

Retour au sommaire des Lieux sacrés


Bibliographie

Film

"Cîteaux, un arbre de vie".

Site

www.citeaux-abbaye.com/

Retour à l'index de l'encyclopédie.

Toute copie ou reproduction intégrale ou partielle destinée à une utilisation collective, faite sans le consentement de l'auteur, est illicite. Voir les conditions à la page Echanges/infos.

Date de création: 14/12/2013 version 1.0