Gandhi


Introduction

Leader politique visionnaire et sage pacifiste indien (1869-1948), Gandhi (surnommé Mahatma -grande âme en sanskrit- par le poète Rabindranath Tagore), est à l'origine de l'indépendance de l'Inde par la non-violence.

Sa vie

Mohandas Karamchand Gandhi est né le 2 octobre 1869, à Porbandar, dans l'état du Gujarat, d'une famille de la petite bourgeoisie administrative locale. Il a été très influencé par sa mère dont l'esprit religieux l'a marqué profondément.
Selon la coutume en Inde il est marié très tôt (12 ans) et aura quatre enfants. Il est d'une grande timidité et d'une extrême honnêteté.
En 1888, il part en Angleterre pour faire des études d'avocat et est admis au barreau trois ans plus tard.
En 1891, il rentre en Inde. Ses débuts dans la profession sont difficiles, mais la première affaire sérieuse qu'il traite en Afrique du Sud, où il restera 21 ans, va le lancer carrément sur la scène politique.
En 1893, il part donc défendre les droits des indiens vivant en Afrique du Sud, luttant contre les injustices que subissent alors les communautés indiennes, exigeant pour elles la dignité humaine et civique. Il fonde en 1894 le Congrès indien du Natal.
Il n'hésite pas à contourner les lois en vigueur à ses risques et périls, en expérimentant une nouvelle méthode de lutte contre l'injustice: la résistance non violente, qui est d'une puissance colossale si les hommes qui la pratiquent sont d'une trempe à toute épreuve. Cette forme d'action fera sa célébrité mondiale. Il parvient ainsi à améliorer les conditions sociales de ses compatriotes (droit de vote, reconnaissance des mariages indiens entre autres).

Gandhi revient en Inde en 1914, et après une série de voyages dans le pays, devient le dirigeant incontesté du mouvement nationaliste indien, le transformant en Congrès national indien, puissante organisation nationale, ouverte à toutes les catégories sociales.
En 1920, il se produit un tragique événement: le massacre d'Amritsar, sanctuaire des sikhs, faisant officiellement 379 morts, mais des milliers en réalité, suite à un assaut militaire (pour rassemblement interdit) sur un public pacifique n'ayant pas d'issue de sortie.
Gandhi ajoute alors à sa méthode d'action en 1921-1922 une campagne nationale de désobéissance civile, de non-coopération avec le gouvernement en place et de boycott des produits anglais. Il est emprisonné de 1922 à 1924.


En 1925, Gandhi lance une campagne dite de "bonne volonté", de revalorisation du peuple et de la culture indienne, encourageant les multiples langues et le retour à la filature manuelle comme moyen de subsistance pour les populations pauvres.
Au fil du temps il affine sa méthode en ajoutant une "conversion morale" de l'adversaire. En 1930, la campagne de désobéissance civile vise le boycott de l'impôt sur le sel en lançant la célèbre marche à la mer. Des milliers d'indiens suivent Gandhi d'Ahmadabad à la mer d'Oman, d'où ils extraient le sel par évaporation de l'eau de mer. Gandhi est de nouveau arrêté. Relâché en 1931, il ne fait cesser la campagne que lorsque les Britanniques accèdent à ses revendications.
En 1932, Gandhi entreprend de nouvelles campagnes de désobéissance civile contre l'occupant.
En 1934, il abandonne l'action politique et Jawaharlal Nehru le remplace à la tête du parti du Congrès. Il effectue alors une grande tournée d'information de réforme sociale dans toute l'Inde.
En 1939, il reprend l'action politique active pour combattre le mouvement de fédération des principautés indiennes avec le reste de l'Inde, décidé par les anglais, et oeuvre pour le rapprochement entre les différentes communautés religieuses. Il conditionne le soutien à la Grande-Bretagne lors de la seconde guerre mondiale à l'indépendance complète et immédiate.
En 1942 il lance le mot d'ordre "abandonnez l'Inde", il est à nouveau emprisonné; il est libéré en 1944 pour raison de santé. Le gouvernement britannique accepte alors l'idée de l'indépendance sous réserve que le parti du Congrès et la Ligue musulmane se mettent d'accord.
La cohabitation difficile des communautés hindoue et musulmane finit par entraîner de sanglantes émeutes, dégénérant en guerre civile entre 1946 et 1947. Gandhi prend tous les risques pour restaurer un climat d'humanité. Il parvient par une grève de la faim à faire cesser les violences à Calcutta et New Delhi.

L'indépendance de l'Inde est proclamée le 15 août 1947, mais au prix d'une partition avec le Pakistan, lequel devient ainsi un état indépendant.
Gandhi demande alors à la majorité hindoue de faire de grandes concessions à la minorité musulmane. La méthode qui est venue à bout des anglais exaspère le fanatisme d'une minorité de conservateurs hindous, et le 30 janvier 1948, Gandhi, défenseur de la non-violence, est tué par les balles d'un extrémiste, Naturam Godse.

Son oeuvre

Sa grande action est d'avoir obtenu l'indépendance de son pays avec la manière.
Son immense regret est de n'avoir pu empêcher les violentes émeutes entre hindous et musulmans d'une part et la partition de l'Inde d'autre part. Sa nature sage, non-violente mais ferme, qui a eu raison des anglais, n'a pu convaincre la totalité de son peuple, qui comptait et compte encore aujourd'hui une minorité très fanatique et violente.
Imprégné de culture indienne et occidentale, il s'est engagé dans une profonde réflexion sur sa propre religion et celles des autres peuples, retenant ce qu'il considérait être le meilleur de chacune. Il connaissait parfaitement la Bhagavad Gita mais aussi la Bible. Comme tout sage hindou, il a cherché un contrôle total de ses corps physique, astral et mental.
La puissance de conviction remarquable de Gandhi a reposé sur une vie spirituelle de service, pour le bien de son peuple.
Gandhi a tenté d'élaborer un concept de société non violente. Il a dit dans "L'Autonomie indienne": "Je suis un idéaliste pratique". Le gouvernement, nécessaire pour coordonner le pays, doit laisser le plus possible d'initiatives privées aux petites communautés villageoises autonomes basées sur un comportement moral, avec des policiers au service du peuple, sans armée. Les richesses superflues sont considérées comme une faute contre l'humanité alors qu'une majorité n'arrive pas à satisfaire les besoins vitaux.

Son oeuvre écrite: L'Autonomie indienne (Hind Svaraj); Jeune Inde (Young India); Tous les hommes sont frères; La voie de la non-violence...

Compléments ésotériques

Le Maître de Benjamin Creme (voir "La mission de Maitreya", tome I ou III) a indiqué que Gandhi avait atteint la 2ème initiation; rayons: âme et personnalité: 2 (rayon de la sagesse), corps mental 6, corps astral 2.


Bibliographie

Film DVD

Retour à l'index de l'encyclopédie.

Toute copie ou reproduction intégrale ou partielle destinée à une utilisation collective, faite sans le consentement de l'auteur, est illicite. Voir les conditions à la page Echanges/infos.

Date de création 09/12/2007, version 1.0