Le guide intérieur


Introduction

De tous les temps, et dans toutes les cultures, les hommes ont développé des relations avec des aides spirituelles. Selon les cas, celles-ci avaient pour noms voies, anges, guides, saints, Etres de lumières, Maîtres, Dieu.
Ces êtres de l'invisible ont été décrits comme extérieurs aux hommes et en même temps faisant partie d'eux.
Des messages ont ainsi été reçus. D'où proviennent-ils et quel crédit leur accorder ?

Sources d'orientations ou instructions intérieures

Le Maître D.K. a analysé les principales sources d'informations reçues*, qui peuvent être résumées ainsi :

Comment savoir si une instruction provient de haut niveau ?

Le Maître D.K. a donné là aussi les éléments de réponse :

"Il faut se souvenir qu'aucun véritable initié ou qu'aucun disciple ne cherche jamais à contrôler qui que ce soit, pas plus qu'il n'ordonnera de façon formelle les actes qu'il faudrait accomplir".

Selon Benjamin Creme, "si une information est personnelle, elle n'est sûrement pas d'un niveau élevé. Si elle est impersonnelle, elle peut l'être".
"Toute énergie spirituelle passe par les centres du coeur, de la gorge et de la tête. Vous pouvez donc en déduire que tout ce qui afflue par un centre situé au-dessous du coeur appartient au psychisme inférieur. Cette distinction , cependant, requiert une sensibilité aux énergies et à vos propres centres, ainsi que de l'expérience, du discernement et du détachement".

Quel est le but de ces messages ?

Le Maître D.K. dit : "Le but de tout enseignement spirituel est de mettre l'homme consciemment en contact avec sa propre âme".

Quel est le mécanisme de réception des messages de haut niveau ?

Le Maître D.K. dit : "La réponse consciente à l'impression hiérarchique et au plan hiérarchique provient de la réaction sensible développée et rendue permanente entre la propre âme de l'homme et son cerveau, par la voie de son mental.
Lorsqu'un homme est conscient de lui-même en tant qu'âme, il peut alors être en contact avec d'autres âmes; lorsqu'il est consciemment un disciple, il peut alors collaborer intelligemment avec d'autres disciples; lorsqu'il est un initié, les autres initiés deviennent des faits dans sa vie et sa conscience; lorsqu'il est un Maître, il travaille consciemment en tant que l'un des membres aînés de la Hiérarchie".


Bibliographie

Retour à l'index de l'encyclopédie.