Le judaïsme


Généralités

Le judaïsme est fondé sur l'enseignement de Moïse.
Abraham, quelques siècles auparavant, avait déjà posé quelques pierres à l'édifice, en fondant le peuple juif.
Les juifs sont estimés aujourd'hui à environ 17 millions dans le monde.
Le symbole du judaïsme est la menorah, chandelier à sept branches.

Histoire du judaïsme

Le judaïsme est basé sur la croyance que Dieu a élu le peuple juif.
D'abord, vers 1800 avant J-C, par la promesse concernant la Terre promise (le pays de Canaan) que Dieu aurait faite à Abraham et sa descendance (Isaac, Jacob, Joseph...) après la preuve de soumission d'Abraham (prêt à sacrifier son fils).
Ensuite, par la libération, par Moïse vers 1220 avant J-C, de l'état d'esclavage en Egypte du peuple d'Israël; par les tables de la Loi révélées à Moïse (les dix commandements), l'acceptation de l'Alliance avec Dieu, et par la mission d'enseignement confiée à Moïse, enseignement exposé dans la Torah, c'est-à-dire les cinq premiers livres de la Bible hébraïque.

Josué, successeur de Moïse, est entré dans la terre promise avec son peuple; Samuel devait être le dernier juge avant les rois d'Israël, Saül d'abord, puis David vers 1000 avant J-C. Le judaïsme a connu alors un schisme qui a entraîné deux royaumes : Israël et Juda.

Le Roi David (représentation ci-contre) est considéré comme le fondateur de Jérusalem, ville sainte, consacrée centre spirituel.
Son fils Salomon a fait construire le célèbre Temple de Jérusalem vers 950 avant J-C, détruit en 70 après J-C par les romains, dont ne subsiste aujourd'hui que le Mur des Lamentations, objet de vénération et de lieu de prière et de pèlerinage (photo ci-dessous).

Les grands prophètes Isaïe, Jérémie et Ezéchiel ont marqué de leur emprunte l'histoire du judaïsme.

Différents courants historiques se sont exprimés:

Le judaïsme s'est maintenu les premiers siècles de l'ère chrétienne grâce aux rabbins qui ont permis de mettre par écrit la Torah orale, révélée à Moïse et transmise par une chaîne ininterrompue.

La doctrine

Elle peut s'exprimer ainsi :

La Torah orale a donné naissance au Talmud, dont la version de Babylone, achevée au 4ème siècle, texte sacré du judaïsme moderne, fait aujourd'hui autorité.

La Kabbale (de kabbala, "tradition") est l'aspect ésotérique du judaïsme, elle cherche essentiellement à réinterpréter les données de la révélation en vue d’atteindre des réalités supérieures.
L'idée centrale de la Kabbale est que Dieu ne peut être connu que par ses attributs, les dix "séphirots" ou éléments de la Création.
Le texte kabbalistique fondamental est le Zohar, "livre de la splendeur".

Le culte

Les juifs prient le matin, l'après-midi et le soir, en groupe d'au moins dix hommes, la tête couverte avec un chapeau ou une kippah (calotte).
Le rite commun à tous les services religieux juifs est une série de bénédictions, remplacées par des prières spécifiques les jours du Shabat et de fêtes.
Le Shema ("Ecoute Israël") est également récité matin et soir.

Des passages des textes sacrés (Bible, Mishnah, Talmud) sont récités au cours de la prière du matin. Un rouleau manuscrit de la Torah est lu devant la communauté dans la synagogue certains jours mais surtout lors du Shabat et des fêtes. Le shabbat (chaque septième jour), pendant lequel il est interdit de travailler, est consacré à la prière, à l'étude, au repos et à la fête en famille.

Les juifs récitent aussi des bénédictions tout au long de la journée dans diverses circonstances précises.

Les règles de l'alimentation juive rappellent par certains côtés celles de l'islam; par exemple, les porcs sont exclus, et les bovins doivent être tués de façon rituelle et vidés de leur sang.

Les synagogues

Le culte, présidé par un rabbin, a lieu dans une synagogue.
La première synagogue a été construite en Babylonie lors de l'exil au 6ème siècle avant J-C. Des fouilles ont permis d'en trouver en Palestine, pour la plupart postérieures au 3ème après J-C.
Les synagogues sont orientées vers Jérusalem; elles contiennent une armoire abritant une Torah, et une menorah est constamment allumée.
Une synagogue particulièrement belle se trouve à Tolède, témoin de "l'âge d'or espagnol"; elle a été construite en 1203, très influencée par l'architecture arabe.

Les fêtes religieuses

Sept fêtes existent aujourd'hui, les cinq principales étant:
  1. la Pâque, pour le départ d'Egypte (Exode)
  2. Pentecôte, cinquante jours plus tard, don de la Torah sur le Sinaï,
  3. fête des Tabernacles (à l'automne),
  4. le nouvel an (jugement),
  5. le Yom Kippour (célébration du pardon de la faute du veau d'Or; toute activité est interdite).

A titre individuel, il faut ajouter pour chaque juif:


Bibliographie

Retour à l'index de l'encyclopédie.