Lieux sacrés de l'Inde


Hindouisme

La ville de Varanasi (Bénarès), située au bord du Gange, est la ville la plus sainte, pour l'hindouisme, de l'Inde.


Elle possède de nombreux temples, mais surtout ses berges sacrées, les ghats, permettent l'accès au Gange, pour "laver les péchés". Le Gange est par lui-même fleuve sacré; il confère à ceux qui s'y baignent une immunité biologique qui laisse encore perplexes les scientifiques, compte tenu de ce qui est déversé quotidiennement.

Mathura est le lieu des cultes dédiés à Krishna.

Les quatre villes de Allahabad (autrefois Prayag avant la présence musulmanne), Hardwar (Haridwar), Ajjain et Nasik, sont les lieux où se déroule le célèbre pèlerinage de Kumbh Mela.

Bouddhisme

Bodh Gaya (situé à côté de Gaya, lieu sacré de l'hindouisme) est un grand lieu sacré du bouddhisme: c'est là que sous le fameux arbre (un pipal), Bouddha a connu l'éveil; ce lieu a été reconnu comme sacré par l'empereur Ashoka vers 250 avant J-C.
Trois autres lieux sont importants pour le bouddhisme: Bénarès, où il a prononcé son premier sermon dans le "Bois aux Gazelles", Lumbini où il est né (actuellement dans le Népal) et Kushinagara, où il a quitté ce monde.

Sikhisme

Amritsar, où se trouve le Temple d'Or, au Punjab, au nord de l'Inde, près de la frontière pakistanaise, est le principal lieu sacré du sikhisme.

Jaïnisme

Les fidèles du jaïnisme sont répartis à la frontière ouest de l'Inde avec le Pakistan, du Rajasthan au Maharashtra. La colline de Shatrunjaya à proximité de Palitana, abrite 863 temples d'une grande beauté. Pava est le lieu où Mahavira s'est éteint.


Bibliographie

Retour à l'index de l'encyclopédie

Toute copie ou reproduction intégrale ou partielle destinée à une utilisation collective, faite sans le consentement de l'auteur, est illicite. Voir les conditions de copie à la page Echanges/infos.

Date de création: 23/03/2004; mise à jour 15/05/2007 version 1.1