Jean Maximovitch


Introduction

Jean Maximovitch ou John Maximovitch (1896-1966) ou Saint Jean de Shanghai et de San Francisco, est un saint chrétien orthodoxe d'origine russe.



Sa vie

Michel Maximovitch est né le 4 juin 1896 dans le village d'Adamkova, proche de Kharkov.
A l'âge de 11 ans il entre dans une école militaire; il entre ensuite à l'université de Kharkov et obtient une diplôme de droit en 1918.
Sa famille s'installe à Belgrade en 1921 après l'atmosphère générée par la Révolution d'octobre de 1917; il étudie la théologie à l'Université et sort diplômé en 1925.
En 1926, il devient moine au monastère de Milkovo avec le nom de Jean, puis est ordonné prêtre peu après.
En 1929 il devient professeur dans un séminaire serbe de la ville de Bitol.
En 1934 il est sacré évêque et est chargé du diocèse chinois de Shanghai. Il dépense une énergie colossale pour recueillir les enfants abandonnés (il fonde un orphelinat) et aider les pauvres.
En 1949, les communistes arrivent au pouvoir en Chine avec Mao Tse Toung; Jean Maximovitch organise la fuite de 5000 chrétiens orthodoxes de sa communauté vers l'île de Tubabao dans le pacifique, puis obtient 3000 visas pour les USA pour les exilés après une manifestation de plusieurs jours devant la Maison Blanche. Il quitte ensuite Shanghai.
Il est nommé à la tête du Diocèse d'Europe Occidentale (siège à Paris puis à Bruxelles).
En 1963, il est nommé Archevêque de San Francisco, et rencontre encore de nombreuses difficultés, étant parfois calomnié par son entourage.
Il meurt le 2 juillet 1966 (selon sa prédiction) à Seattle, à l'âge de 70 ans.
Son corps est découvert incorrompu lors de sa canonisation et le reste aujourd'hui, visible à la cathédrale orthodoxe de San Francisco. Il est canonisé le 2 juillet 1994 par le Synode de l'Eglise russe hors-frontières*.

* L'Eglise orthodoxe russe hors frontières c'est-à-dire en dehors de la Russie, s'est séparée de Moscou et de toute la Russie peu après la révolution d'octobre 1917, jusqu'en mai 2007.

L'homme

Les médias ont peu parlé de Jean Maximovitch car il était modeste, humble et patient. Sa patience et son humilité étaient celles des grands ascètes et des ermites du désert. "C'est un ange de Dieu, sous la forme d'un être humain" avait dit de lui l'évêque Nicolas Velimirovitch.
Il priait continuellement, jeûnait souvent, et ne prenait qu'un seul repas le soir, dormant peu, ne s'allongeant jamais pour le sommeil.
Il avait la capacité de revivre les événements des Evangiles, de voir et prédire des événements, en particulier la date de sa mort.
Il était très actif, prompt à s'occuper des enfants abandonnés et des pauvres en général, donnant le peu qu'il avait, donnant un amour immense à toute personne l'approchant.
Il a accompli de nombreux miracles dans un contexte difficile, recensés au moment de sa canonisation.

Compléments ésotériques

Selon les informations données par le Maître de Benjamin Creme (voir "Partage International", n°231 de novembre 2007), Jean Maximovitch était un initié qui avait atteint la 3ème initiation, de rayon d'âme 6, de rayons de personnalité 6, de corps mental 6 et de corps astral 6 (rayons typiques des saints chrétiens et surtout des martyrs).

Retour à l'index de l'encyclopédie.


Bibliographie

Toute copie ou reproduction intégrale ou partielle destinée à une utilisation collective, faite sans le consentement de l'auteur, est illicite. Voir les conditions à la page Echanges/infos.

Date de création: 09/04/2013, version 1.0