La méditation de transmission




Introduction

La Méditation de transmission est une méditation de service tournée vers l'humanité dans son ensemble. Des milliers de personnes la pratiquent dans de nombreux pays.


Historique

La Méditation de transmission a été donnée par le Maître de Benjamin Creme il y a environ 30 ans.

Base de la méditation de transmission

L'énergie est contrôlée par les Maîtres de la Hiérarchie. Elle est disponible dès la récitation de la Grande Invocation.


LA GRANDE INVOCATION

Du point de Lumière dans la Pensée de Dieu,
Que la lumière afflue dans la pensée des hommes.
Que la lumière descende sur la Terre.

Du point d'Amour dans le Coeur de Dieu,
Que l'amour afflue dans le coeur des hommes.
Puisse le Christ revenir sur terre.

Du centre où la Volonté de Dieu est connue,
Que le dessein guide le faible vouloir des hommes
Le Dessein que les Maîtres connaissent et servent.

Du centre que nous appelons la race des hommes,
Que le Plan d'Amour et de Lumière s'épanouisse.
Et puisse-t-il sceller la porte de la demeure du mal.

Que Lumière, Amour et Puissance
Restaurent le Plan sur la Terre.

"Le Christ utilisa pour la première fois la Grande Invocation en juin 1945, et la transmit à l'humanité pour permettre aux hommes d'invoquer eux-mêmes les énergies qui transformeront notre monde et rendront possibles son retour et celui de la Hiérarchie." (extrait de "La transmission, une méditation pour le nouvel âge" de Benjamin Creme).

Les personnes qui reçoivent alors les énergies puissantes de la Hiérarchie, les abaissent comme un transformateur, pour les rendre utilisables par l'humanité toute entière.

Comment devient-on pratiquant ?

En lisant "La transmission, une méditation pour le nouvel âge" de Benjamin Creme, ou en assistant à une de ses conférences (en France une par an à Paris, un samedi soir début avril) et à la séance de méditation qui a lieu le lendemain dimanche après-midi, durant généralement 2 à 4 heures.

Déroulement d'une séance

Assis confortablement, yeux fermés, jambes et bras non croisés de préférence, commencer en prononçant à haute voix "La Grande Invocation".
Benjamin Creme conseille, en récitant la Grande Invocation, de visualiser le Bouddha pour la 1ère strophe, le Christ pour la seconde et une boule de lumière blanche pour la troisième (ceci pour simplifier, voir "La transmission, une méditation pour le nouvel âge" pour plus de détails).

Parallèlement, porter aussi durablement que possible son attention sur le centre ajna (situé entre les sourcils), ce qui est sans danger, contrairement à d'autres centres. Cela permet l'alignement entre le cerveau et l'âme, indispensable pour permettre le travail des Maîtres. Si l'attention retombe, il faut penser ou dire intérieurement "Om". Il ne faut surtout pas chercher à orienter sa méditation vers des personnes ou un pays, les Maîtres de la Hiérarchie s'occupent de ce travail.

Il n'y a rien d'autre à faire... mais cela est déjà relativement difficile. D'après le Maître de Benjamin Creme, en moyenne, cette attention dure trois minutes par heure dans les pays occidentaux. Mais effectué par des milliers de personnes, ce travail est d'une grande utilité. Il est conseillé de transmettre une fois par semaine, pendant une heure, ou plus si cela est possible.

Cette méditation est plus efficace lorsqu'elle est effectuée en groupe plutôt qu'individuellement. Pour les personnes éloignées de groupes de méditation, il est possible de se joindre par la pensée à un groupe existant (par exemple le groupe de Londres, qui se réunit les lundi, mercredi et vendredi à partir de 19h).

Retour au sommaire de la méditation

Retour à l'index de l'encyclopédie


Bibliographie

Toute copie ou reproduction intégrale ou partielle destinée à une utilisation collective, faite sans le consentement de l'auteur, est illicite. Voir les conditions de copie à la page Echanges/infos.

Date de création: 21/06/2000; mise à jour 19/03/2006 version 1.2