La méditation transcendantale




Introduction

La Méditation transcendantale a été mise au point en Inde par Maharishi Mahesh Yogi. Cinq millions d'adeptes sont formés aujourd'hui dans 140 pays, 50000 en France.
L'énergie provient de l'âme du méditant, parfois de Guru Dev (voir ci-dessous).

Historique

Maharishi Mahesh Yogi a été le disciple de Brahmananda Sarasvat, encore appelé Guru Dev, pendant 13 ans passés auprès de lui jusqu'à sa mort en 1953.
Lors d'une longue retraite dans une grotte himalayenne, il voit apparaître une ville du sud de l'Inde qu'il ne connaît pas.
Il s'y rend et tient une conférence improvisée; celle-ci a tant de succès que d'autres suivent et c'est le début d'une tournée dans le monde entier.
En 1958, il fonde le "Spiritual Regeneration Movement" puis l'Académie de méditation au bord du Gange, à Rishikesh.
En 1961, il forme les premiers instructeurs de la méditation transcendantale.
Il fonde le 1er centre parisien de méditation transcendantale en 1970.

Base de la méditation transcendantale

La technique de la méditation transcendantale se réfère au verset 45 du chapitre II de la Bhagavad-Gita et à l'enseignement du yoga de Patanjali.

Comment devient-on pratiquant ?

Le futur pratiquant a un entretien avec un instructeur d'un centre de méditation transcendantale ; puis il assiste à une cérémonie d'initiation, courte mais rituelle, au cours de laquelle il se voit attribuer un mantra par l'instructeur, les yeux dans les yeux (son clair et doux, en mourant), qu'il ne doit communiquer à personne ; il entame sa première séance de méditation sous le contrôle de l'instructeur, il aura encore deux séances de contrôle espacées.
Il est alors formé à la méditation, qu'il poursuit seul ou en groupe. La pratique est de 20 min par jour.
L'utilisation d'un mantra comme support de méditation remonte à plusieurs milliers d'années.

Mécanisme de la méditation transcendantale selon Maharishi Mahesh Yogi

  1. L'esprit éprouve une pensée: le mantra
  2. La pensée s'estompe de plus en plus tandis que l'esprit traverse les différents niveaux des sensations et de la conscience.
  3. La pensée disparaît, laissant l'esprit seul, face à lui-même, en "état de Je". L'esprit est sous le charme de la conscience pure, illimitée. Il transcende même l'expérience de sa propre individualité et acquiert le statut d'intelligence créatrice pure.

Déroulement d'une séance

Assis confortablement, yeux fermés, prononcer intérieurement le mantra donné par l'initiateur, laisser les pensées en désordre s'apaiser, porter calmement son attention toujours plus profondément sur cette plénitude du vide qui apparaît avec le tarissement spontané des pensées. Revenir au mantra chaque fois que des pensées s'interposent.

Méditation et pouvoirs (sidhis)

La méditation peut, selon le niveau du méditant, engendrer des phénomènes "surnaturels" décrits par Patanjali (puissance, omniscience, invisibilité, lévitation ...). Lorsque la lévitation se produit en particulier, elle concerne toujours un initié de haut niveau, pour qui elle ne constitue qu'un "incident" (le phénomène n'est pas recherché).

Retour au sommaire de la méditation

Retour à l'index de l'encyclopédie


Bibliographie

  • "Le guide de la méditation transcendantale" de Jean Jordy, éditions de Vecchi
  • "La science de l'être et l'art de vivre, la méditation transcendantale" de Maharishi Mahesh Yogi, éditions ALTESS

Toute copie ou reproduction intégrale ou partielle destinée à une utilisation collective, faite sans le consentement de l'auteur, est illicite. Voir les conditions de copie à la page Echanges/infos.

Date de création: 07/05/2000; mise à jour 02/06/2008 version 1.3