Le Mont St-Michel


Introduction

Le Mont St-Michel est situé en Normandie (à la limite de la Bretagne) dans le département de la Manche, petite île rocheuse rattachée au continent, sur laquelle s'élève une imposante abbaye dédiée à l'archange St-Michel.

Vue d'ensemble

Histoire

Au 4ème siècle le rocher, appelé Mont Tombe, abrite des oratoires où quelques ermites mènent une vie contemplative.
Selon la tradition, l'évêque Aubert d'Avranches reçoit en songe par trois fois l'ordre venant de l'archange St-Michel de construire un important oratoire sur le Mont Tombe qui prend alors le nom de Mont St-Michel en 710. L'abbaye est fondée en 966.
Les premières constructions deviennent rapidement insuffisantes et les importants agrandissements successifs de l'abbaye absorbent l'église abbatiale initiale; entre 1030 et 1230 divers bâtiments abbatiaux, bâtiments conventuels, salle des Hôtes, réfectoire, salle des Chevaliers, cloître, sont construits.
Les chanoines du Mont St-Michel sont fidèles durant le premier siècle seulement à la mission attachée au culte de l'archange saint Michel: lieu de prière et d'étude. Ils sont remplacés par des moines bénédictins avec l'approbation du pape.
Pendant la Guerre de Cent Ans, le Mont St-Michel fait l'objet de batailles sanglantes entre français et anglais, mais ne subira plus de siège après la libération de la Normandie en 1450.
Les derniers bénédictins quittent le Mont St-Michel en 1791, qui devient une prison dont il reste aujourd'hui une spectaculaire cage d'écureuil servant à ravitailler les condamnés.

Restauration et classement

Suite à la visite de Viollet-le-Duc en 1835, des travaux de consolidation et de restauration de l'abbaye sont entrepris.
En 1874, l'abbaye est classée Monument historique.
En 1896, une flèche dominant la mer de 170 mètres est réalisée avec l'archange St-Michel au sommet.
En 1898, lors de fouilles, Notre-Dame-Sous-Terre est redécouverte, elle sera complètement dégagée en 1959 après des travaux de fortification.
En 1966, à l'occasion du millénaire de l'abbaye, quelques moines bénédictins assurent à nouveau une présence jusqu'en 1979.
En 1979 la baie est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Depuis 2001, des frères et des soeurs des Fraternités monastiques de Jérusalem assurent jusqu'à ce jour une présence religieuse continue.

La baie

La baie du Mont St-Michel est une des plus belles du monde, autant le jour que la nuit, par la beauté de son rocher, par l'architecture de ses bâtiments, par sa position dans la mer, par le jeu des marées qui l'entourent.

Le Mont St-Michel et Tombelaine (à droite).
Le soir.
La nuit.

L'abbaye

La puissance du lieu s'impose aux visiteurs.

Ensemble des bâtiments de l'abbaye.
L'archange St-Michel au sommet de la flèche.
Abbatiale

Le cloître

Le cloître a été construit entre 1225 et 1228. Il n'est pas au centre du monastère, dédié à exclusivement à la méditation. Il possède des arches d'une grande finesse, dont trois sont ouvertes sur la mer, une belle lumière dans les galeries, un beau jardin. Il constitue un exemple gothique exceptionnel.

Le cloître.


Arches du cloître.

Retour à l'index de l'encyclopédie.

Bibliographie

Toute copie ou reproduction intégrale ou partielle destinée à une utilisation collective, faite sans le consentement de l'auteur, est illicite. Voir les conditions de copie à la page Echanges/infos.

Date de création: 03/04/2012 version 1.0