Les Mudras




Introduction

Les "mudras" ("signe" en sanskrit) sont les positions symboliques des mains exprimant une conception spirituelle chez les hindous et les bouddhistes. En Inde, ils font traditionnellement partie de tout acte spirituel, en particulier la méditation. Les différentes postures des bras qui peuvent leur être associées s'appellent "hastas". Des visualisations, des affirmations et des mantras les accompagnent généralement. Les positions des doigts peuvent être les mêmes pour les deux mains ou au contraire différentes. Certains mudras ne diffèrent que d'une position de doigt.

Des variantes dans les noms et les positions précises des doigts existent selon les sources.

Les principaux mudras

Les yogis distinguent plus de 50 mudras. La trinité hindoue est associée à 6 mudras de base, et 4 de ceux-ci sont retrouvés dans les 6 représentations de Bouddha. Ces mudras sont fondamentaux sur le plan spirituel et prennent toute leur signification pour les êtres très évolués.
Au 20ème siècle, le yogi indien Satyananda les a décrit de manière à les mettre à la portée des pratiquants de hatha-yoga plus modestes.

Représentations physiques de concepts spirituels, les mudras ont aussi des actions remarquables sur le plan de la santé physique.

Mudra Jnana ou Vitarka

Rencontré dans une deux plus célèbres postures du Bouddha.
En hatha-yoga, dans la position du lotus,
paume des mains tournée vers le ciel et reposant sur les genoux.

Mudra Atmanjali ou Anjali

Geste de la prière, mains contre le coeur.
Universel (hindouisme, christianisme notamment).

Mudra Dhyani

Rencontré dans une deux plus célèbres postures du Bouddha.
La main gauche est dans la main droite, les pouces se touchent.

Mudra Abhaya

Geste de protection.
Exemple avec Saï Baba.

Mudra Bhumiparsha

Geste où la Terre est prise à témoin, posture très célèbre de Bouddha;
la main droite est dirigée vers la Terre, tandis que la main gauche
est sur le plexus solaire.

Mudra Varada

Geste de miséricorde, exaucement de voeux.
Pour accompagner un pardon.

Mudra Vajrapradama

Geste de la confiance inébranlable.
A utiliser pour se donner confiance, dans des situations
difficiles, lors d'un entretien, d'une conférence.

Mudra Ksepana

Geste de lâcher et d'élimination.
Pour se libérer des énergies négatives.
A ne tenir que pendant 10 respirations profondes.

Mudra Uttarabodhi

Geste de l'illumination suprême.
Les index pointent vers le ciel et les pouces vers le plexus solaire.
Reliance avec l'environnement et l'univers.

Mudra Lotus

Geste de pureté du coeur.
Les index et les pouces seuls se touchent.
Pour s'ouvrir à la nature, au divin.
Visualiser en même temps une fleur de lotus qui s'ouvre lentement.

Mudra Apan-Vayu

Geste de secours en cas de crise cardiaque, et à titre de prévention.
Considéré comme très efficace. Pour les deux mains.
L'index est replié et touche la base du pouce.
Le majeur et l'annulaire touchent le bout du pouce.
Le petit doigt est tendu.

Mudra Akini

Beaucoup de personnes l'utilisent spontanément en effectuant
un travail intellectuel, dans une attitude de réflexion, de recherche.
En occident, il a fait l'objet d'études: il permet
l'échange entre les deux hémisphères cérébraux
et améliore la mémoire.

Mudra des articulations

Pour traiter les problèmes d'articulations.
Main gauche en haut du croquis (pouce et majeur)
et main droite en bas (pouce et annulaire).
Jusqu'à 6 fois par jour pendant 30 min.

Comment pratiquer ?

2 à 3 fois par jour pendant 15 minutes, sauf mention contraire. Cela marche en pensant à autre chose, mais est plus efficace en portant sa conscience sur le mudra, sa signification, et en y associant une affirmation positive et si possible une visualisation. Pour plus d'informations, se reporter au livre indiqué en bibliographie.

Bibliographie

Retour à l'index de l'encyclopédie.