Spiritualité et non-violence


Introduction

La non-violence est un courant (philosophique, humaniste, spirituel) qui rejette la violence dans les conflits, préférant le dialogue et le respect de l'autre, et qui propose des méthodes d'action pour combattre les injustices.

Divers aspects de la non-violence

La non-violence existe depuis des millénaires en tant qu'enseignement de sagesse (ahimsa en sanskrit) dans tous les courants spirituels orientaux; Jésus il y a deux mille ans a aussi enseigné et pratiqué la non-violence. En occident, des écrits de La Boétie, Henry David Thoreau et Tolstoï attestent de la prise de conscience intellectuelle plus tardive de ce concept.
Pour l'histoire, la non-violence reste marquée par l'action de Gandhi en Inde à partir de 1921, et en particulier en 1930 avec la "marche du sel" pour aboutir à l'indépendance de son pays en 1947. C'est aussi la méthode utilisée par Martin Luther King pour la lutte des Noirs américains contre la ségrégation, mais également par bien d'autres: Personnalités de la non-violence.

Pacifisme

C'est une prise de position par la parole, par l'écrit ou/et l'action (manifestations, meetings, occupations sans contrainte) contre la guerre et sa préparation ou pour le rétablissement de la paix. La paix désigne la bonne entente entre les personnes qui composent un groupe, une société, une nation. Elle sous-entend la résolution des conflits potentiels dans le calme, par le dialogue et la non-violence, par l'intermédiaire de personnes engagées. Le mouvement pacifiste "Peace and Love" est resté célèbre, notamment soutenu par le chanteur John Lennon.
La paix entre les nations est l'objectif de l'ONU.

Résistance civile

Elle se traduit par des actions respectant la légalité, alors que la désobéissance civile ne respecte pas les lois en vigueur. Les manifestations syndicales et politiques en sont généralement un exemple.

Désobéissance civile

La désobéissance civile est le refus d'accepter une loi, un règlement, une organisation ou un pouvoir, ayant un caractère injuste et manifestement contraire à l'intérêt du plus grand nombre ou d'une communauté importante particulière. Les manifestations syndicales peuvent y avoir recours.
Un acte de désobéissance civile est une infraction consciente et intentionnelle, publique, parfois communiquée à l'avance aux autorités et/ou à la presse, par une action pacifique, argumentée avec le sens des valeurs (éthique, justice, droits de l'homme ...), dans l'intérêt collectif.

Résistance à l'oppression

Elle peut prendre diverses formes jusqu'à utiliser la violence comme ultime recours, en respectant les vies humaines (cas de la lutte de Mandela contre l'apartheid) ou en impliquant des vies humaines, la "Résistance" en France pendant la guerre de 1939-1945 en est un exemple.

Boycott

Le boycott est le refus de consommer les produits et les services d'une entreprise ou d'une nation (pouvoir du consommateur), mais aussi le refus de participation (élections, Jeux Olympiques, manifestations diverses).
Le premier exemple (d'où le nom) est venu de fermiers maltraités par un certain Charles Cunningham Boycott (1832-1897), intendant d'un gros propriétaire irlandais. Un exemple célèbre est le boycott des bus de Montgomery en 1955 à l'appel de Martin Luther King afin d'arrêter la discrimination raciale.
Le boycott repose sur la communication; il peut être terrible dans ses effets pour les producteurs concernés (par exemple ne plus consommer -à tort- de concombre en juin 2011).

Objection de conscience

L'objection de conscience est un acte individuel de refus d'accomplir un devoir national lié à la guerre et aux armes. Certains pays autorisent les objecteurs de conscience à effectuer un service civil à la place. De douloureux cas se sont présentés pour les français lors de la "guerre d'Algérie" (1954-1962).

Personnalités de la non-violence

En plus des instructeurs spirituels auxquels le lecteur est renvoyé, il est possible de citer -avec des oublis certains- :

La Boétie (1530-1563), écrivain humaniste et poète français; son ouvrage "Le Discours de la servitude volontaire" est une mise en cause de la légitimité des hommes au pouvoir; vraisemblablement le précurseur intellectuel de la désobéissance civile.

Henry David Thoreau (1817-1862), enseignant, philosophe et poète américain, est l'auteur de "La Désobéissance civile" (1849), ouvrage dans lequel il soutient l'idée de résistance à un gouvernement jugé injuste. Il s'est opposé à l'esclavagisme, a donné des conférences et a milité contre les lois sur les esclaves.

Léon Tolstoï (1828-1910), un des grands écrivains russes; son chef-d'oeuvre, "Guerre et Paix" (1869) est une réflexion sur la violence.

Jean Jaurès (1859-1914), homme politique français, parlementaire socialiste, pacifiste, il s'est opposé au déclenchement de la Première Guerre mondiale. Assassiné à Paris.

Romain Rolland (1866-1944), écrivain français, érudit de l'Inde, Prix Nobel de littérature 1915, s'est engagé aussi pour la paix avant la Première Guerre mondiale.

Gandhi (1869-1948), leader politique visionnaire et sage pacifiste indien, est à l'origine de l'indépendance de l'Inde par la non-violence; un de ses disciples, Vinoba Bhave (1895-1982) a poursuivi son travail.

Bertrand Russell (1872-1970), mathématicien et philosophe anglais, prix Nobel de littérature 1950, engagé contre la guerre du Vietnam et les essais nucléaires.

Lanza del Vasto (1901-1981), poète, philosophe et militant du 20 ème siècle, engagé pour la paix, a fondé en France la communauté de l'Arche.

Raoul Follereau (1903-1977), engagé dans la lutte contre la peste, est à l'origine de la Journée mondiale de la paix le 1er janvier, finalement instituée par le pape Paul VI en 1968.

César Chavez (1927-1993), syndicaliste paysan américain, d'origine mexicaine, a appelé à la grève et au boycott pour défendre les droits sociaux des paysans américains.

Théodore Monod (1902-2000), scientifique naturaliste, explorateur, grand spécialiste français des déserts, philosophe et théologie, engagé dans divers mouvements antinucléaire, antimilitariste et de défense des Droits de l'homme et de l'animal.

Martin Luther King (1929-1968), pasteur baptiste afro-américain militant non violent pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis, pour la paix et contre la pauvreté, il organise et dirige le fameux Boycott des bus de Montgomery 1955, après que Rosa Parks, une femme noire, ait été arrêtée en refusant de céder sa place à un homme blanc. Il prononce un discours célèbre le 28 août 1963 lors de la marche pour l'emploi et la liberté : "I Have a Dream". Prix Nobel de la paix 1964. Assassiné en 1968.

Nelson Mandela (1918), avocat et homme politique, Prix Nobel de la Paix 1993 puis président de la République d'Afrique du Sud de 1994 à 1999. Dirigeant historique de la lutte contre l'apartheid. Pour lui le seul choix a été de résister à travers des "actes de sabotage qui n'entraînent aucune perte en vie humaine". Arrêté en 1962 avec le concours de la CIA, il est condamné à la détention à perpétuité. Soutenu par le Conseil de sécurité des Nations Unies qui condamne son procès et recommande des sanctions internationales contre l'Afrique du Sud. Il est libéré en 1990.

Desmond Tutu (1931), archevêque anglican sud-africain, a reçu le prix Nobel de la paix en 1984.

Thich Nhat Hanh (1926), moine bouddhiste zen vietnamien, militant pour la paix, vivant en France.

Tenzin Gyatso (1935), 14e Dalaï Lama, prix Nobel de la paix 1989, en exil en Inde pour résoudre le conflit avec la Chine.

Jean-Marie Muller (1941), philosophe français, spécialiste de Gandhi et de la non-violence. Directeur des études à l'Institut de recherche sur la résolution non-violente des conflits, membre fondateur du Mouvement pour une alternative non-violente, et membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence.

Autres dirigeants politiques ayant agit par la non-violence: Lech Walesa et Vaclav Havel contre le communisme en Pologne et Tchécoslovaquie, Cory Aquino aux Philippines...

Parmi les écrivains et artistes: Aristide Briand, Jean Giraudoux, Jean Giono, Jean-Paul Sartre, résistants par la plume; les chanteurs John Lennon, Bob Marley, Sting, Joan Baez...

Parmi les nombreux organismes impliqués dans la paix: Amnesty International, Prix Nobel de la paix 1977.

La paix intérieure

La paix entre les hommes n'est possible que si la paix intérieure existe en eux.

Bibliographie

Retour à l'index de l'encyclopédie

Toute copie ou reproduction intégrale ou partielle destinée à une utilisation collective, faite sans le consentement de l'auteur, est illicite. Voir les conditions à la page Echanges/infos.

Date de création: 29/06/2011, version 1.0