Padre Pio


Introduction

Padre Pio (1887-1969) était un moine, prêtre, guérisseur, stigmatisé, italien. Il a été canonisé en 2002.



Sa vie

Francesco Forgione est venu au monde le 25 mai 1887 à Pietrelcina où ses parents sont agriculteurs. Très jeune il a des visions mystiques, Jésus lui apparaît à l'âge de cinq ans. A quinze ans, il a des extases spirituelles et dès seize ans il entre chez les capucins, il ira dans divers couvents.
Il est ordonné prêtre en août 1910 et nommé à l'église de son lieu de naissance, Pietrelcina. Des marques rouges et des douleurs aux mains et aux pieds se manifestent, semblables à des stigmates.
En septembre 1916, il est affecté au couvent de San Giovanni Rotondo.
Des stigmates se produisent le 5 août 1918 et le 20 septembre 1918, qui le font souffrir et qu'il essaie de cacher avec des gants (ce qu'il sera amené à faire tout le reste de sa vie pour ne pas tacher les objets autour de lui).
En 1919 puis de 1924 à 1928, ses stigmates sont examinés par des médecins et son état mental est analysé par des psychiatres à la demande des autorités religieuses. Il est déclaré sain et sincère.
Les fidèles fervents lui rendent indirectement la vie difficile: ses responsables lui interdisent toute activité publique, lui laissant seulement célébrer la messe dans la chapelle intérieure du couvent puis dans sa cellule.
Des phénomènes surnaturels continuent de se produire, en particulier son odeur de sainteté signalée par de nombreux témoins.
En juillet 1933, les autorités religieuses lui permettent de re-célébrer des messes et d'entendre en confession.
A partir de 1940, sa vie s'oriente nettement vers la guérison; il décide de faire construire une "Maison pour soulager la souffrance", qui n'ouvre qu'en 1944 et parallèlement, il crée des Groupes de prière pour guérir les corps et soulager les âmes.
De 1947 à 1961, la hiérarchie de l'ordre des Capucins limite à nouveau son travail public, tout en bénéficiant des fonds récoltés dans la "Maison pour soulager la souffrance".
Le pape Paul VI annule toutes les mesures prises contre le Padre Pio le 8 septembre 1963, et le 30 janvier 1964, l'autorise à nouveau à oeuvrer sans restriction.
En 1968 sa santé se dégrade, en juillet il est victime d'une attaque; il meurt le 23 septembre après avoir célébré la veille la messe solennelle du cinquantenaire de ses stigmates.
Selon des témoins, le jour des funérailles, le Padre Pio est apparu souriant sur la vitre de la cellule qu'il occupait.

Béatification, canonisation et exhumation

En 1947, le Padre Pio confesse un jeune prêtre polonais à qui il prédit: "Un jour, vous serez pape": il s'agissait du futur Jean-Paul II, qui a prononcé la béatification le 2 mai 1999 et la canonisation le 16 juin 2002.
Le 3 mars 2008, le Vatican a demandé l'exhumation du corps, qui a été trouvé en bon état de conservation générale, en particulier les mains non corrompues. Une vénération publique a eu lieu jusqu'en septembre 2009.



Son action

Le Padre Pio a mené une vie de service auprès des gens en souffrance. De son vivant, il a été considéré comme un saint. Il a accompli, en présence de nombreux témoins, des guérisons spontanées, parfois miraculeuses, de paralysies, tuberculoses, fractures, broncho-pneumonies, méningites, cécités et cancers.
Parmi les phénomènes "paranormaux" constatés, on peut citer en particulier: La hiérarchie catholique a été constamment agacée par la ferveur des fidèles: des millions ont assisté aux messes du Padre Pio et ont été confessés par lui. Aussi a-t-elle tout fait pour limiter la frénésie; il est vrai par exemple qu'un commerce de morceaux de soutane (vrais ou faux) s'est vite installé; mais des personnalités religieuses n'ont pas hésité à s'en prendre au Padre lui-même, allant jusqu'à produire de faux témoignages et l'accuser de supercherie. Ce sont hélas des faits très courants à l'encontre des grandes âmes. Toutefois, de son vivant, cinq ans avant sa mort, il a été réhabilité par le pape Paul VI.


Compléments ésotériques

Le Maître de Benjamin Creme a indiqué (La Mission de Maitreya tome I ou III) que Padre Pio avait atteint et légèrement dépassé la 2ème initiation, proche de la polarisation spirituelle. Il a donné ses rayons: âme 6, personnalité 2, corps mental 6, corps astral 2.
Etant une âme du 6ème rayon, le Padre Pio était un disciple du Maître Jésus et du Maître qui fut Marie, les miracles étaient accomplis par eux à sa demande, sous réserve du karma des malades.

Bibliographie

Toute copie ou reproduction intégrale ou partielle destinée à une utilisation collective, faite sans le consentement de l'auteur, est illicite. Voir les conditions à la page Echanges/infos.

Date de création: 16/03/2010, mise à jour 04/04/2010, version 1.1