Premananda


Introduction

Swami Premananda était un grand avatar indien, qui a passé les quatorze dernières années de sa mission en prison, suite à de fausses accusations. Physiquement, il était reconnaissable par un sourire radieux, et une énorme chevelure noire rappelant celle de l'avatar cosmique Sathya Sai Baba, avec qui il avait en commun le pouvoir de matérialiser des lingams.

Sa vie

Premakumar est né au Sri Lanka le 17 novembre 1951, dans la province de Matale. Au début des années 1900, Swami Paramaguru, un Saint renommé, avait prédit à la jeune fille qui s'occupait de Lui que l'un de ses petits-fils serait un Maître spirituel illuminé dont le message serait entendu en Orient comme en Occident.

A l'âge de 7 ans, il a commencé à montrer des signes traditionnellement liés à un grand avatar (comme la matérialisation de nombreux objets), en révélant progressivement sa nature divine, des miracles s'accomplissant autour de lui.

En 1969, alors qu'il s'adressait à environ 200 personnes qui s'étaient réunies pour l'écouter, sa robe blanche est devenue couleur safran. Lors de la nuit de Shivaratri de cette année-là, il a extériorisé par la bouche son premier lingam (sorte de pierre en forme d'oeuf, symbolisant Shiva, manifestée miraculeusement par le corps d'un grand avatar).
Il est devenu Swami Premananda (prema signifie "amour divin" en sanskrit et ananda "félicité divine").

Trois ans après cet événement miraculeux, après avoir fondé un ashram à Matale, son lieu de naissance, Swami Premananda décide d'y ouvrir un orphelinat. Lors d'une émeute civile, tout est entièrement détruit; Swami Premananda reconstruit, en 1989, Son Ashram et un nouvel orphelinat près de Trichy, dans le Sud de l'Inde. 600 enfants sont gratuitement nourris, habillés, abrités, suivis médicalement et obtiennent d'excellents résultats scolaires.

Son activité d'instructeur spirituel et d'aide aux enfants ayant dérangé et suscité des jalousies, des accusations totalement infondées - viols, possession de devises non autorisées et accusation de meurtre - entraînent une enquête en 1997, qui aboutit à une condamnation de 28 ans de prison, bien qu'aucune accusation n'ait pu être prouvée. Swami Premananda poursuit imperturbablement sa mission en prison, dans de mauvaises conditions de détention dont il ne se plaindra jamais toutefois. Il a de temps à autre des permissions lui permettant de se rendre à son ashram.

Une fois par an, lors de la grande fête de Mahashivaratri, Swami Premananda produit des lingams comme Saï Baba l'a fait pendant de nombreuses années. La production de lingams est un événement qui apporte de grandes bénédictions à tous les êtres alors présents et à ceux qui le vénèrent. Les lingams sont souvent déposés dans des temples qui deviennent alors de grands lieux de culte.

La réputation de Swami Premananda grandit et de nombreuses personnes du monde entier lui demandent bénédiction et conseils.
En février 2003, des adeptes français ont pu le voir à son ashram à l'occasion de la fête de Mahashivaratri lors d'une permission; leur témoignage est le suivant:
"Malgré le fait d'être en prison, il continue à extérioriser des lingams durant la fête de Mahashivaratri. Cette année, 12 lingams ont vu le jour. Il est toujours égal à lui même et ne semble pas affecté par tout cela. Son visage est rayonnant et Son Sourire toujours aussi éblouissant."
La prison où il est détenu devient progressivement comme un autre ashram. Les prisonniers lui demandent conseil et sont gagnés par sa stature spirituelle évidente pour tous, sauf pour la justice de son pays.
En effet, en 2005, la cour suprême d'Inde confirme le jugement des deux premières cours: double perpétuité (28 ans). Swami Premananda dit alors de ne pas s'inquiéter, cependant les fidèles pouvant le visiter déclarent que sa santé se dégrade sérieusement.
Lors d'une permission entre les 3 et 7 février 2011, il se rend (pour la dernière fois) à son ashram; mais de retour en prison, son état nécessite une hospitalisation et les médecins ne peuvent procéder à aucune intervention.
Le 21 février 2011, il quitte son corps. Après la cérémonie lui rendant hommage à son ashram, un gros lingam manifesté par l'avatar a été découvert parmi les fleurs.

Son enseignement

"Si l'homme pouvait contempler le Divin avec la même force qui le pousse à s'occuper des affaires du monde, il atteindrait DIEU très vite."

Swami Premananda propose à chacun "de prendre le temps de se demander pourquoi il est né et quel est le but de sa vie. Nous devons nous demander: "Que faisons-nous ici? Posez-vous cette question sans cesse et vous obtiendrez finalement la réponse dans votre propre coeur".
Son message de base est lié à son nom (Prema): "Le plus important, c'est de montrer de l'amour. Chacun de vous a de l'amour dans son coeur. Chacun de vous est né avec de l'amour dans son coeur, mais vous ne savez pas comment le montrer. C'est seulement par l'amour que nous pouvons montrer aux gens la direction correcte, et la bonne et juste façon dont nous devrions vivre les uns avec les autres et avec tous les êtres de la terre".

Il dit encore: "J'aime enseigner le chemin spirituel et à travers cela, je vous montre aussi une bonne façon de vivre. Pourquoi est-ce que j'insiste sur ceci? Je veux que vous soyez patients et que vous ayez une compréhension de la vie et de son but, avant que vous ne fonciez pas dans des activités qui vont ruiner votre vie entière".

Concernant sa détention, Swami Premananda dit: "Lorsque vous me voyez derrière ces barreaux, il semble à vos yeux que je suis emprisonné au-dedans. Mais lorsque je vous regarde de derrière ces barreaux, vous qui êtes au-dehors, je ressens que vous avez été capturés par des millions de pensées et de désirs mondains issus de votre mental".
Citations extraites du livre de Rosa et Sergio Domian "Swami Premananda", éditions Amrita.

Premananda et Saï Baba

Premananda avait une ressemblance frappante avec l'autre grand avatar Sathya Saï Baba, dont il avait certes la même chevelure volumineuse, mais aussi le même discours: "Il n'y a qu'une religion, celle de l'amour" et "il n'y a qu'un seul Dieu, omniprésent", qu'il ne faut pas chercher ailleurs qu'en soi.
Selon les informations données par le Maître de Benjamin Creme, Premananda était un avatar, de travail complémentaire à celui de Saï Baba (source: "La mission de Maitreya" tome 3, page 82, éditions Partage Publications).


Bibliographie

Voir également les sites et les centres officiels.

Retour à l'index de l'encyclopédie

Toute copie ou reproduction intégrale ou partielle destinée à une utilisation collective, faite sans le consentement de l'auteur, est illicite. Voir les conditions de copie à la page Echanges/infos.

Date de création: 01/05/2003; mise à jour 24/08/2011 version 1.3