Le Raja Yoga





Introduction

Le Raja yoga, ou yoga royal, correspond aujourd'hui au yoga décrit par Patanjali dans le "Yoga Sutra", le texte le plus ancien traitant du yoga (1er siècle).
Il n'est praticable totalement que par des yogis du plus plus haut niveau.

Le Yoga Sutra constitue en 195 aphorismes (définitions, proverbes), un des six systèmes philosophiques de l'hindouisme. Il est composé de quatre livres ou "Padaïs":

Le traité commence ainsi : (livre I.1) « Maintenant, le Yoga va être enseigné, dans la continuité d'une transmission sans interruption » (c'est-à-dire transmis de Maître à disciple).
Puis immédiatement après vient la définition du yoga (livre I.2):

« Le Yoga est l'arrêt de l'activité automatique du mental ».

Le raja yoga est composé des huit étapes suivantes: (livre II.29 Sadhana Pada)

  1. yamas : règles de vie dans la relation aux autres,
  2. niyamas : règles de vie dans la relation avec soi-même,
  3. asana : posture,
  4. pranayama : respiration,
  5. pratyara : écoute sensorielle intérieure,
  6. dharana : pouvoir de concentration,
  7. dhyana : méditation,
  8. samadhi : état de l'unité.

Yamas

Les Yamas sont: (livre II.30 Sadhana Pada) et doivent être pratiqués en pensée, en parole et en action.

Niyamas

Les Niyamas sont: (livre II.32 Sadhana Pada)

Asana

La meilleure traduction de l'aphorisme II.46 est « être fermement établi dans un espace heureux ».
Etre stable dans un ressenti d'infinitude.
La juste posture correspond à l'équilibre entre le faire et le lâcher-prise.
Patanjali ne détaille pas les postures.

Pranayama

Le Pranayama est l'arrêt des perturbations de la respiration (II.49).
Patanjali fait la différence entre: mais ne détaille pas les diverses pratiques.
Nota: Asana et Pranayama constituent le hatha-yoga. Ce n'est qu'une petite partie du raja-yoga.

Pratyara

Quand le mental n'est plus identifié avec son champ d'expérience, il y a comme une réorientation des sens vers le Soi (II.54).

Dharana

Dharana est la relation d'attention du mental à un secteur détermine (III.1)
Dharana est la concentration de l'esprit accompagnée de l'arrêt du souffle. Il s'agit de l'écoute subtile des sensations, de la respiration, des pensées qui passent.

Dhyana

Dhyana est le fait de maintenir une attention exclusive sur un seul point (III.2).
Dhyana est la méditation. La concentration est associée au mental, la méditation est associée à la conscience.

Samadhi

Quand la conscience est en relation avec cela même qui n'a pas de forme, c'est le samadhi (III.3). C'est l'état d'unité. La conscience a rejoint l'Absolu, alors que Dhyana est encore dans la dualité.

Compléments ésotériques

Le Maître de Benjamin Creme ("La mission de Maitreya", tome I ou III) a indiqué que Patanjali avait atteint la 4ème initiation. Ame de 2ème rayon, c'était une personnalité de 6ème rayon, avec un corps mental sur le 1er rayon.



Bibliographie

Retour au sommaire du yoga ou à l'index de l'encyclopédie