Swami Sivananda (Shivananda)


Introduction

Swami Sivananda a été un des grands saints de l'Inde du 20ème siècle.

Sa vie

Kuppuswamy est né le 8 septembre 1887 dans le village de Pattamadai en Inde du sud, de parents adeptes de Shiva.
Très jeune, il a montré d'une part une grande intelligence à l'école et d'autre part une grande compassion à l'égard des pauvres. Il mangeait peu, donnant ses gâteaux à des camarades.
Au lycée puis à l'université, il a remporté tous les prix. Il a ensuite fait de brillantes études de médecine.
Le Dr Kuppuswamy est parti en Malaisie en 1913 pour exercer son art. Il a sauvé de nombreux cas désespérés, et la rumeur a très vite circulé qu'il avait une faveur divine pour les traitements miraculeux effectués sur ses patients. Dans son cabinet privé, il soignait les pauvres et ne leur demandait pas d'honoraires. Il allait même jusqu'à leur donner de l'argent. Aimable, plein d'humour et de douceur, il était vraiment très apprécié. De l'avis de son entourage, rien ne pouvait tenter le docteur. Son immense esprit de service l'a fait appelé le "coeur de l'amour".

Un jour, un sage lui a donné un livre sur Brahma "Jiva Brahma Aikyam" qui a déclenché en lui le feu spirituel. Il s'est mis à étudier les livres de Swami Vivekananda, Sankaracharya, la Bible, les écrits de la société théosophique, et les textes sacrés comme le Mahabharata, la Bhagavad Gita et le Ramayana, et a commencé à pratiquer le yoga avec une remarquable disposition.

Très vite, l'idée de renoncer au monde lui est venue, et en 1923, il a quitté la Malaisie pour revenir en Inde.
A peine arrivé, il a effectué le pèlerinage de Bénarès, puis a rencontré des sages comme Sri Aurobindo et Sri Ramana Maharshi, s'est rendu dans de nombreux temples, et s'est établi à Rishikesh, au bord du Gange, en mai 1924, pour méditer en solitaire. Un guru est venu à lui et l'a ordonné sannyasan dans l'ordre de Saraswati et appelé Swami Sivananda Saraswati.
Swami Sivananda a habité au début dans une petite hutte lui permettant d'être juste à l'abri de la pluie et du soleil, dans une région infestée de scorpions. Il a observé le silence, a jeûné et pratiqué beaucoup d'austérités.
Habillé très humblement, il mangeait juste pour vivre. Souvent, il se tenait dans le Gange glacé jusqu'aux hanches. Il pouvait passer 12h par jour en méditation. Le reste du temps, il continuait de servir les malades.

Il a fondé différents organismes:

Dans son ashram, il a reçu et formé de nombreux occidents, notamment une canadienne en 1955, Sylvia Hellmann (Swami Sivananda Radha), pendant près d'un an, pour enseigner le yoga outre-Atlantique.

Après de nombreuses années de Sadhana, Swami Sivananda a quitté son corps physique le 14 juillet 1963.

Son oeuvre

Swami Sivananda a enseigné que le yoga est universel; voici ce qu'il en dit:
"La pratique du yoga est purement spirituelle et universelle. Elle ne contredit aucune foi sincère.
Le yoga n'est pas une religion, mais une aide à la pratique des vérités spirituelles de base dans toutes les religions. Le yoga peut être pratiqué par un chrétien ou un bouddhiste, un musulman, un soufi ou un athée.
Le yoga est union avec Dieu, union avec tous."

L'enseignement de Swami Sivananda est sans concession: l'ascétisme le plus pur est demandé, le rejet de tous les plaisirs de la vie courante est exigé, le détachement et le service désintéressé sont la base élémentaire. Il s'adresse donc aux rares hommes et femmes très évolués capables de s'engager sans faillir dans cette voie.

Parmi les livres qu'il a écrits, celui qui synthétise tout son enseignement est "L'essence du yoga". Outre l'étude de différents yogas (karma-yoga, hatha-yoga, kundalini-yoga, raja-yoga, nada-yoga), il donne des instructions spirituelles et une synthèse des messages des textes sacrés. Ce livre est celui qui est donné à chaque nouvel adhérent à la "Divine Life Society".

Afin de donner une idée des exigences demandées, voici l'ossature du "journal spirituel" (ainsi appelé par lui):

  1. A quelle heure vous êtes-vous levé?,
  2. Combien d'heures avez-vous dormi?,
  3. Combien de mala, de japa?,
  4. Combien de temps consacré au kirtan? (répétition du nom de dieu, mieux en chantant),
  5. Combien de pranayama?,
  6. Combien de temps avez-vous consacré aux asana?,
  7. Combien de temps avez-vous médité dans une posture donnée?,
  8. Combien de strophes de la Bhagavad Gita avez-vous lues ou mémorisées?,
  9. Combien de temps avez-vous passé en la compagnie des sages?,
  10. Pendant combien d'heures avez-vous observé le silence?,
  11. Combien de temps avez-vous consacré au service désintéressé d'autrui?,
  12. Combien avez-vous donné en charité?,
  13. Combien de mantras avez-vous copiés?,
  14. Combien de temps avez-vous consacré aux exercices physiques?,
  15. Combien de fois avez-vous menti et quelle punition vous êtes-vous infligée?,
  16. Combien de fois vous êtes-vous mise en colère, pendant combien de temps et quelle a été votre punition?,
  17. Combien d'heures avez-vous gaspillées en fréquentations inutiles?,
  18. Combien de fois avez-vous manqué à la chasteté?,
  19. Combien de temps avez-vous consacré à l'étude des livres religieux?,
  20. Combien de fois avez-vous cédé à vos mauvaises habitudes et quelle punition vous êtes-vous infligée?,
  21. Combien de temps vous êtes-vous concentré sur votre divinité?,
  22. Combien de fois avez-vous observé un jeûne ou une veille?,
  23. avez-vous pratiqué régulièrement pratiqué la méditation?,
  24. Quelles qualités vous efforcez-vous de développer?,
  25. Quel défaut vous efforcez-vous d'éliminer?,
  26. Quel organe des sens vous pose le plus de problèmes?,
  27. A quelles heure vous êtes-vous couché?.
Swami Sivananda donne un commentaire et des recommandations pour chacune de ces questions.

Compléments ésotériques

Le Maître de Benjamin Creme (voir "La mission de Maitreya", tome I ou III ci-dessous) a indiqué que Swami Sivananda était un initié du 4ème degré. Ame de 2ème rayon, il avait une personnalité de 1er rayon, son corps mental était sur le 6ème rayon et son corps astral sur le 4ème rayon.


Bibliographie

Retour à l'index de l'encyclopédie.