Spiritualité et Bonheur



Introduction

"Le bonheur est un état de complète satisfaction, qui résulte de l'accomplissement de ce que l'on attend, de ce que l'on désire" ou encore "la satisfaction ultime vers quoi toutes les satisfactions tendent", selon les définitions des dictionnaires et des encyclopédies.

Selon son évolution, l'homme cherche:

Le bonheur des philosophes occidentaux

De même que les théologiens ont rendu certaines religions peu attirantes, les philosophes occidentaux (les épicuriens exceptés) ont décrit le bonheur comme un idéal inatteignable; certains l'ont fait avec tant de froideur, de pessimisme, le définissant par exemple comme "l'absence de douleur", ou avec une terminologie tellement alambiquée, que cela suffirait à expliquer la dépression dont souffre une grande partie du monde.

Bonheur et pensée positive

Le bonheur est une aptitude à se trouver bien dans sa vie, bien dans l'univers. Le bonheur ne s'achète pas, il ne tombe pas du ciel. Il se mérite.
Par ailleurs, il se cultive; ainsi que cela est conseillé en pensée positive, il faut apprendre à mettre en mémoire les moments agréables, afin de les revisualiser à des moments moins favorables.

Le bonheur selon Mikhaël Aïvanhov

Voici ce que dit Mikhaël Aïvanhov dans "Le devoir d'être heureux":

"...le bonheur n'est pas quelque chose qui vient ou ne vient pas, comme ça, de l'extérieur. Le bonheur est un état de conscience qui dépend de notre bonne compréhension des choses. Il ne faut pas s'imaginer que l'on est venu pour vivre dans la facilité, les plaisirs, l'abondance. On est venu sur la terre pour apprendre et se perfectionner. Or, comment se perfectionner si on n'a pas chaque jour de nouveaux problèmes à résoudre? Voilà, il faut que ce soit bien clair, la terre est une école et, comme dans toutes les écoles, seuls ceux qui apprennent et progressent peuvent être heureux. Alors n'attendez pas que le bonheur vienne de l'extérieur sous la forme de rencontres ou de conditions favorables. Le bonheur réel, définitif, ne peut venir que de nous..."

"Il existe une seule façon de trouver le bonheur, c'est de donner la priorité à la vie intérieure sur les acquisitions extérieures [...] Bien sûr beaucoup diront qu'ils le savent: «L'argent ne fait pas le bonheur». Ils savent que ni les possessions matérielles, ni la gloire ne font le bonheur, mais ils se conduisent comme s'ils ne le savaient pas. Continuellement, on les voit préoccupés de bien s'installer dans la matière. C'est pourquoi, même s'ils réussissent, non seulement ils ne sont pas heureux, mais encore ils rendront les autres malheureux [...] Je ne dis pas qu'il faut laisser complètement de côté la réussite sociale, non, je dis que si l'on montrait aux humains qu'il est plus important d'exploiter leurs richesses intérieures, la société se porterait mieux".

"Pour se débarrasser de ses chagrins, de ses ennuis, il y a d'autres méthodes que de courir les étaler chez ses amis ou ses voisins. Quand vous vous sentez mal disposé, irrité, restez chez vous tranquille, faites un travail avec la lumière, priez, méditez, chantez, écoutez de la musique... Ou alors, sortez marcher un peu dans la nature, respirez profondément en vous liant à la terre, aux arbres, au Ciel... et ne vous présentez pas devant les autres avant de vous sentir libéré, dégagé et capable de leur apporter quand même quelque chose de bon, de lumineux, de constructif".

"Pourquoi croyez-vous que le bonheur doit venir uniquement sous la forme que vous attendez! Tant de possibilités se présentent à vous! Mais vous ne les voyez pas, vous ne voulez pas les voir, vous vous accrochez à l'idée que vous vous en faites...".

"La meilleure façon de résoudre vos problèmes, c'est d'entrer en vous-même, de vous lier à toutes les entités lumineuses du monde spirituel qui sont là, prêtes à vous aider. Elles vous donneront la force, la lumière, et tout ce dont vous avez besoin pour résoudre vos problèmes".

"Rien ne peut résister devant la reconnaissance. Alors, chaque jour remerciez le Ciel jusqu'à sentir que tout ce qui arrive est pour votre bien".

Bonheur, joie et béatitude

Le Maître D.K. précise très clairement la distinction qui doit être faite entre bonheur, joie et béatitude, les plaçant dans la progression spirituelle: personnalité, âme, esprit;. Voici ce qu'il a transmis dans "L'état de disciple dans le nouvel âge":

Bibliographie

Retour à l'index de l'encyclopédie

Toute copie ou reproduction intégrale ou partielle destinée à une utilisation collective, faite sans le consentement de l'auteur, est illicite. Voir les conditions à la page Echanges/infos.

Date de création: 25/09/2005 version 1.0