Spiritualité et moralité


Introduction

La moralité est la conduite, l'attitude en rapport avec la morale, l'éthique.
La morale est l'ensemble des règles d'actions et des valeurs considérées comme la "norme" dans une société, l'éthique étant la réflexion préalable à l'élaboration de ces règles.

Règles de conduite religieuses

Toutes les religions ont donné des règles de "bonne conduite". Les dix commandements en sont un exemple typique. Un autre exemple, commun à toutes les religions est "Ne faites pas aux autres ce que vous ne voulez pas que l'on vous fasse."

Aspect philosophique de la morale

Kant, dans "Fondements de la Métaphysique des Moeurs", a développé une morale du devoir et de la raison.

Spinoza, dans "L’Éthique" a défini le contenu d’une existence "parfaite et heureuse".

Bergson dans "Les deux sources de la morale et de la religion" a opposé la morale close, celle de la société, basée sur la contrainte, la peur du gendarme, à la morale ouverte, aspiration à la vertu, un appel à quelque chose de supérieur (éloge du héros et du saint).

Attitude spirituelle, attitude morale

Il n'y a ni bien ni mal, mais seulement des expériences d'évolution. Telle est la conception d'un certain nombre d'instructeurs actuels, qui n'est pas si loin de la réflexion de Shakespeare: "rien n'est bon ni mauvais, mais y penser le rend ainsi". Les ésotéristes enseignent que le karma d'un homme est chargé quand il prend conscience de son acte.

L'homme ne doit pas essayer toutes les directions en dépit du bon sens; connaître les enseignements des maîtres est nécessaire, mais non suffisant: il doit les expérimenter lui-même.

Retour à l'index de l'encyclopédie


Bibliographie