Spiritualité et pouvoir


Introduction

Le pouvoir est la possibilité de concevoir, de percevoir, de faire ou faire faire, d'imposer; il n'est limité que par les capacités internes d'une personne ou d'un organisme, et les contraintes externes. Il peut être individuel ou partagé dans un cadre donné. Il est exercé par des hommes sur d'autres hommes. Il peut être direct ou indirect, tangible ou caché.
Le pouvoir, sous toutes ses formes, possède tant d'avantages que l'abus de pouvoir en est la conséquence potentielle immédiate.

Le pouvoir exécutif


Le pouvoir politique, judiciaire, militaire, administratif ... est l'ensemble des processus permettant de prendre et de faire exécuter les décisions qui organisent la vie d'un pays. Il faut y ajouter le pouvoir religieux dans certains pays.
Le pouvoir politique est la capacité d'un homme ou d'un groupe à diriger un gouvernement, une assemblée, dans le but de décider des orientations stratégiques pour une région ou un pays, et de les faire voter, appliquer et respecter par les élus, les diverses administrations autorisées et les citoyens. Il est démocratique si le peuple est associé aux décisions, directement ou indirectement.
De tous temps, des hommes, des groupes, des pays, ont cherché à prendre le contrôle d'autres hommes, d'autres groupes, d'autres pays.
Le contre-pouvoir est un pouvoir (il a donc les mêmes défauts sous-jacents) qui s'organise face à l'autorité établie. Les partis politiques d'opposition, les syndicats, la presse, les associations, ont pour but de critiquer, et dans le meilleur des cas de proposer une alternative crédible aux choix et décisions, avec pour certains, l'espoir de devenir le pouvoir de demain.
De tous temps aussi, les hommes ont pensé se libérer des contraintes ainsi générées. Un village, une ville, un pays peuvent-ils vivre sans gouvernement? Le pouvoir de la rue n'a-t-il pas plus d'inconvénients que le pouvoir élu?
Les hommes se révoltent contre le pouvoir, mais dès la première occasion, cherchent à le prendre ou à en profiter.

Les pouvoirs dans la vie économique et sociale et familiale

Le pouvoir économique est lié à la puissance de l'argent; très souvent il influence le pouvoir politique au point parfois de le dominer.
Le commerce, l'industrie, les activités libérales, nécessitent une organisation avec des responsables hiérarchiques, qui ont pouvoir sur les employés: contraintes dans le travail, évolution de carrière.
Le pouvoir crée des privilèges aux classes dominantes: historiquement très fort, il décline cependant depuis les diverses révolutions et crises sociales.
Le pouvoir des médecins sur la santé, le pouvoir des magistrats sur la justice, le pouvoir des chefs sur les subordonnés, le pouvoir des parents sur les enfants... nécessaires pour une vie satisfaisante pour le plus grand nombre, peuvent donner et donnent lieu à des abus liés à la faiblesse humaine.

Pouvoir religieux

Les religions ont beaucoup partagé ou occupé le pouvoir dans l'histoire et l'occupent encore dans de nombreux pays. Leur pouvoir s'exerce aussi sur la pensée de chaque fidèle. La faute en incombe totalement aux responsables temporels qui sont souvent passés à côté du message spirituel initial d'une part et qui ont vu d'autre part un levier d'influence considérable dans l'institution organisée.

Pouvoir spirituel

Le pouvoir des grands instructeurs spirituels a toujours été une conséquence de leur enseignement mais jamais leur objectif. Les pouvoirs des yogis, comme la lévitation, et des grands initiés de manière générale, est toujours une conséquence de leur état de conscience, n'étant jamais un but (sauf à titre "pédagogique") et parfois même considéré comme un manque de maîtrise de leur part.
Concernant les Maîtres de Sagesse, le pouvoir de se matérialiser ou non n'est pas un exercice pour "épater" leurs disciples mais la gestion parfaite de l'énergie qu'ils leur consacrent, amenés à le faire lorsque aucun autre moyen de communication (comme la télépathie) n'est possible. Ils n'exercent par ailleurs aucun pouvoir sur eux sans leur consentement par respect absolu du libre arbitre de chacun.

Retour à l'index de l'encyclopédie


Toute copie ou reproduction intégrale ou partielle destinée à une utilisation collective, faite sans le consentement de l'auteur, est illicite. Voir les conditions de copie à la page Echanges/infos.

Date de création: 22/12/2009, version 1.0