Saint Augustin


Introduction

Saint Augustin (4ème siècle) a été un brillant théologien, un grand orateur et a laissé une oeuvre importante qui a fait référence pendant 9 siècles jusqu'à St Thomas d'Aquin. Il a reçu le titre de Docteur de l'Eglise.

Sa vie

Sa vie est connue par les écrits de son disciple Possidius et à travers sa propre correspondance. Augustin est né citoyen romain en Afrique à Thagaste (aujourd'hui en Algérie), d'un père noble mais païen Patricius (qui sera toutefois converti et baptisé un an avant sa mort) et d'une mère chrétienne, la future Ste Monique (332-387). Il fait de très bonnes études, les dernières à Carthage. Il possède bientôt une solide culture, connaissant parfaitement Virgile et Cicéron, et un puissant art oratoire. Il devient professeur, d'abord dans sa ville natale, puis à Carthage et ensuite à Rome et Milan. Il considère alors la Bible comme inférieure aux grandes oeuvres de l'Antiquité gréco-romaine. Il vit pendant 14 ans avec une femme qui lui donne un fils, mais s'en sépare, à la demande de sa mère, car de rang non compatible avec l'accès à une belle carrière. En 387, alors à Milan, étendu sous un figuier dans son jardin, il entend une voix lui demandant de lire un chapitre de l'Epître aux Romains de Paul. Il se convertit au christianisme. Il est baptisé par St Ambroise la nuit de Pâques.
Toujours en 387, il a avec sa mère à Ostie, un bref instant d'extase: "ils parvinrent à leurs âmes, les dépassèrent, atteignant la région d'inépuisables délices où la vie se confond avec la Sagesse incréée, et ils y touchèrent un instant" (Confessions). Quelques jours après, sa mère décède, il revient dans sa ville natale et mène une vie monastique consacrée à la prière et à l'étude.
Appelé en 391 pour seconder l'évêque d'Hippone (alors seconde ville d'Afrique), il le remplace finalement en 395. Il doit faire face à de très durs conflits avec les manichéens, les donatistes et les pélagiens (partisans de Pélage (360-422), moine très influent à Rome).
En 410, il assiste à la prise de Rome par les Wisigoths commandés par Alaric puis progressivement à l'effondrement de l'Empire Romain, jusqu'au siège d'Hippone. Augustin continue cependant son activité de prière, d'écriture et d'enseignement mais tombe malade au bout de trois mois et meurt le 28 août 430. Les Vandales incendient et pillent la ville mais ne détruisent pas le tombeau et la bibliothèque d'Augustin.

St Augustin par Boticcelli.

Son oeuvre

Elle est considérable, par la profondeur de la pensée, par le style littéraire et par la quantité, 113 ouvrages, dont les plus connus sont: et

La pensée d'Augustin s'est forgée au fil de sa vie, au gré des circonstances et des événements. Dieu est sa préoccupation fondamentale, dont l'existence n'est pas mise en cause. Sa conception est celle du Dieu transcendent, qui s'est révélé comme Trinité, il doit bien exister dans l'âme humaine des traces de cette structure divine; la difficulté est comment l'atteindre. La foi est donnée par Dieu, mais elle doit être nourrie, entretenue par l'exercice intellectuel.
Augustin a développé la doctrine du péché, en affirmant que la faute appelée "péché originel" du premier homme Adam, retombait sur toute l'humanité. De ce fait, tout être humain naît en état de péché, et est naturellement disposé à rechercher le mal. Le baptême permet d'obtenir la grâce de Dieu.
Augustin s'est opposé à Pélage sur la question du libre-arbitre. Pélage pensait que l'homme est le seul responsable de sa destinée. Qui décide donc: l'homme ou Dieu?
Selon Augustin, c'est Dieu qui agit sur l'homme et l'accompagne sans cesse dans l'action. selon lui le libre arbitre permet à l'homme d'implorer l'aide de Dieu; la liberté humaine n'existant que dans cette demande et non pas dans l'accomplissement du bien* . Selon Augustin, le libre arbitre suffit pour faire le mal, mais n'est pas capable, à lui seul, de parvenir au bien: la grâce de Dieu est nécessaire pour porter l'homme vers le bien. Sa propre conversion est due à la grâce de Dieu, qui seule a surmonté les hésitations de son coeur et de sa raison.

* cela entraîne que celui qui ne croît pas en Dieu et qui ne fait donc pas cette demande ne peut pas faire le bien...

Compléments ésotériques

Le Maître de Benjamin Creme (voir "La mission de Maitreya", tome I ou III) a indiqué que St Augustin avait atteint un niveau à mi-chemin entre la 2ème initiation et la polarisation spirituelle; rayons: âme 6, personnalité 6, corps mental 1, corps astral 4.


Bibliographie

Retour à l'index de l'encyclopédie.

Toute copie ou reproduction intégrale ou partielle destinée à une utilisation collective, faite sans le consentement de l'auteur, est illicite. Voir les conditions à la page Echanges/infos.

Date de création: 12/05/2007, version 1.0