Saint Thomas d'Aquin


Introduction

Thomas d'Aquin, ainsi appelé car né près de la petite ville italienne d'Aquino, est considéré comme un des plus grands théologiens de l'Eglise catholique. Il a cherché à concilier la raison et la foi.

Sa vie

Thomas d'Aquin est né dans une famille noble en 1225. Il fait ses premières études au monastère bénédictin du Mont-Cassin puis à l'université de Naples. Il entre ensuite en 1244 dans l'ordre des Frères prêcheurs, fondé par l'Espagnol Dominique de Guzman, contre l'avis de sa mère qui le fait enfermer dans le château familial. Libéré en 1245, il est l'élève à Paris puis à Cologne en 1248 de l'Allemand Albert le Grand. Il est ordonné prêtre en 1250 et commence à enseigner à l'université de Paris en 1252.
Il rédige deux premiers livres mais sa première grande oeuvre, en 1256, est "Commentaires des Sentences". Le pape Alexandre IV le fait venir à Rome en 1259, comme conseiller et maître à la cour papale. Il revient à Paris en 1268, débattre de la nature de l'homme et du rapport entre la foi et la culture, controverse avec le philosophe français Siger de Brabant et d'autres disciples du philosophe Averroès. Il écrit un important ouvrage en 1270 "De l'unité de l'intellect contre les averroïstes", qui fait condamner ses opposants par l'Église
Thomas d'Aquin quitte Paris en 1272 pour Naples où il s'occupe d'une nouvelle école dominicaine. En mars 1274, Thomas d'Aquin tombe malade en se rendant au concile de Lyon, où le pape Grégoire X l'avait envoyé en mission. Il meurt le 7 mars dans l'abbaye cistercienne de Fossanova.
Saint Thomas d'Aquin a été canonisé par le pape Jean XXII en 1323 et proclamé docteur de l'Eglise par le pape Pie V en 1567.

Son oeuvre

L'oeuvre de Saint Thomas d'Aquin est basée sur: Pour St Thomas d'Aquin, foi et raison sont différentes mais complémentaires donc unies: la foi est une adhésion totale à la parole de Dieu. La raison est une lumière naturelle venant de Dieu.
St Thomas d'Aquin a également innové sur les points suivants: A partir du 16ème siècle, la théologie de St Thomas d'Aquin encore appelée "thomisme" devient la doctrine officielle de l'église catholique.
Les principaux ouvrages de St Thomas d'Aquin sont les "Commentaires d'Aristote" et la "Somme théologique".

Compléments ésotériques

Le Maître de Benjamin Creme (voir "La mission de Maitreya", tome I ou III) a indiqué que St Thomas d'Aquin avait atteint la 2ème initiation; rayons: âme 6, personnalité 6, corps mental 7, corps astral 2.


Bibliographie

Retour à l'index de l'encyclopédie.

Toute copie ou reproduction intégrale ou partielle destinée à une utilisation collective, faite sans le consentement de l'auteur, est illicite. Voir les conditions à la page Echanges/infos.

Date de création: 24/09/2007, version 1.0