Saint Thomas


Introduction

Saint Thomas est l'un des douze apôtres (1er siècle) ayant accompagné Jésus. Il est resté célèbre pour "ne croire qu'à ce qu'il voit".

St Thomas avec l'équerre d'architecte, cathédrale d'Amiens.

Sa vie

Thomas veut dire "jumeau" en araméen, ainsi que sa traduction grecque "Didyme".
A part les quatre Evangiles, ce que l'on sait de Thomas provient de documents apocryphes.
Thomas aurait appartenu à la tribu d'Issacar, l'une des douze tribus d'Israël.

Le fait le plus célèbre de son existence est le doute quant à la réapparition de Jésus.
Dans son Evangile, St Jean raconte (Jn 20, 24-29) la fameuse "incrédulité de Thomas":
"Thomas, appelé Didyme, l'un des douze, n'était pas avec eux lorsque Jésus vint. Les autres disciples lui dirent donc : "Nous avons vu le Seigneur." Mais il leur dit: "Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, et si je ne mets mon doigt dans la marque des clous, et si je ne mets ma main dans son côté, je ne croirai point." Huit jours après, les disciples de Jésus étaient de nouveau dans la maison, et Thomas se trouvait avec eux." Jésus vint, les portes étant fermées, se présenta au milieu d'eux, et dit : "La paix soit avec vous !" Puis il dit à Thomas: "Avance ici ton doigt, et regarde mes mains; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté; et ne sois pas incrédule, mais crois." Thomas lui répondit: "Mon Seigneur et mon Dieu!" Jésus lui dit: "Parce que tu m'as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n'ont pas vu, et qui ont cru!."

L'incrédulité de St Thomas par Le Caravage.

Selon les "Actes de Thomas", l'apôtre part évangéliser l'Inde, et arrive au Kérala en 52, où s'était implantée une colonie juive depuis plusieurs siècle. Il essaie d'évangéliser, arrive à baptiser et finalement fonde la première communauté chrétienne des Indes. En 72, il est arrêté alors qu'il prie dans une grotte près de Madras et est tué avec une lance, objet avec lequel il est parfois représenté. Ses reliques restent au monastère de Mylapore jusqu'en 394, avant d'être transférées à Edesse.
D'après la Légende dorée, deuxième version de la vie de Thomas, celui-ci envoyé en Inde, s'avère un grand architecte en construisant un superbe palais pour le roi, c'est pour cela qu'il est souvent représenté avec une équerre. Il donne aux pauvres un trésor que le roi lui a confié pendant son absence; menacé de mort, il est épargné et opère de nombreux miracles, et convertissant même des membres de la famille royale. Forcé par un grande prêtre à adorer une idole, ce qu'il refuse, il est transpercé par une épée.
Selon une troisième version, Thomas évangélise et décède en Perse.
Selon la légende de la Sainte Ceinture, la Vierge aurait donné cette ceinture à St Thomas doutant de l'Assomption.

Le personnage

L'aspect le plus marquant de Thomas a donné la célèbre expression "être comme St Thomas", c'est-à-dire ne croire qu'à ce que l'on voit.
Dans l'Evangile selon St Jean, lorsque Jésus décide de se rendre au chevet de Lazare malade à Béthanie où les juifs avaient voulu le lapider, tous les apôtres sont effrayés sauf Thomas:" Eh bien allons-y aussi et mourrons avec lui." Il se présente comme un homme courageux.
Thomas a été un disciple réaliste, attaché à Jésus, très lucide sur la gravité de ce qui les attendait à Jérusalem.

Ses écrits

"L'Evangile selon Thomas"
C'est un document apocryphe chrétien rédigé en copte qui figure dans la bibliothèque de Nag Hammadi.
La bibliothèque de Nag Hammadi est un ensemble de treize codex (*) reliés en cuir, rédigés au 4ème siècle, découverts en décembre 1945 dans une grotte près de Nag Hammadi, en Egypte, par deux frères et désormais conservés au musée copte du Caire. Ces codex contiennent 53 traités en copte, traductions de textes écrits initialement en grec ancien. Les spécialistes datent les textes du 2ème au 3ème siècle. Curieusement y figure une traduction partielle de La République de Platon. Parmi les traités les plus importants: Livre secret de Jean, Evangile de Philippe, Traité sur l'origine du monde, L'exégèse sur l'âme, Livre de Thomas l'athlète, et le plus célèbre, l'Evangile selon Thomas.
Les manuscrits sont aujourd'hui accessibles dans différentes langues, en particulier une édition française "Ecrits gnostiques" a été publiée chez Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade) il y a une trentaine d'années.

Le Livre de Thomas : il contient les "paroles secrètes" qui auraient été dites par Jésus à Thomas. Dans ce livre, Thomas est présenté comme le frère jumeau de Jésus.

Les Actes de Thomas
Ils sont répartis dans plusieurs manuscrits rédigés en syriaque et en grec au 3ème siècle. Il s'agit d'un apocryphe qui présente la vie de Thomas, au moment où les apôtres se partagent par tirage au sort les régions à évangéliser, jusqu'à son martyre.

Histoire de l'enfance de Jésus
Appelée aussi Evangile de l'enfance selon Thomas; c'est un texte apocryphe qui daterait du 3ème siècle, utilisant des sources du 2ème siècle.

* Un codex (livre en latin qui a donné le mot code) est un livre manuscrit avec une couverture et des pages reliées ensemble. C'est une invention romaine qui a remplacé le rouleau de parchemin, permettant d'accéder rapidement à toute partie du document.

Compléments ésotériques

Le Maître de Benjamin Creme a indiqué (La Mission de Maitreya tome I ou III) que Thomas était un initié à mi-chemin entre le 2ème degré et la polarisation spirituelle; rayons: âme 2; personnalité 5; corps mental 3; corps astral 4 (la personnalité de 5ème rayon explique le côté "cartésien").


Bibliographie

Toute copie ou reproduction intégrale ou partielle destinée à une utilisation collective, faite sans le consentement de l'auteur, est illicite. Voir les conditions à la page Echanges/infos.

Date de création: 25/09/2010, version 1.0