Spiritualité et temps


Introduction

Le temps qui passe, le passé, le présent et l'avenir, on ne compte plus les poètes, les philosophes, les scientifiques et les instructeurs spirituels qui ont écrit sur le sujet.

Dans la poésie

Alphonse de Lamartine (1790-1869): « Le Lac » un des 24 poèmes publiés en 1820 dans le recueil "Méditations poétiques", premier manifeste du romantisme français.
[...]
Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !
Suspendez votre cours :
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours !
Chanson "Avec le temps" chantée par Léo Ferré:
Avec le temps ...

Avec le temps, va, tout s'en va
On oublie le visage et l'on oublie la voix [...]

En philosophie

Les philosophes, surtout occidentaux, ont disserté sur le temps: quelle est sa nature? réalité de l'univers, concept intellectuel, ou conséquence de la perception humaine? Au delà des dates, années, jours, heures, Aristote, Kant, Bergson, Russell, pour ne citer qu'eux, ont donné leur conception du temps sans apporter un éclairement fondamental.

En physique

La plupart des phénomènes évoluent dans le temps et les équations qui les décrivent contiennent la variable t, qui peut être une durée ou un instant. En physique classique, ce temps est indépendant de tout autre paramètre.

La Métrologie ou science de la mesure définit avec précision l'unité de temps: depuis 1968, la seconde est le temps nécessaire à un rayon lumineux émis par la transition entre deux niveaux hyperfins de l'état fondamental de l'atome de césium 133 pour effectuer 9 192 631 770 oscillations.

D'après la théorie de la relativité (Einstein), cette mesure est toujours la même pour un observateur immobile par rapport aux atomes en question, mais varie avec la vitesse d'un observateur qui se déplace.
Le temps se dilate pour un observateur (ou une particule) en mouvement avec la vitesse v, selon la formule de Lorentz:

t' = t / (1-v2/c2)1/2


où c est la vitesse de la lumière, considérée indépassable au milieu du 20ème siècle. Le temps a été assimilé à la quatrième dimension d'un ensemble appelé "espace-temps".

Le principe de causalité, jouant un rôle fondamental dans la théorie de la relativité, est le suivant: "aucune information ou énergie ne peut se déplacer dans un référentiel galiléen à une vitesse supérieure à la vitesse limite d'information de la cause."
Depuis, de nombreuses expériences ont conduit à inventer des particules subatomiques: les tachyons.
Les photons constituant la lumière ont une masse au repos nulle, mais une énergie réelle mesurable. Un tachyon est une classe de particules hypothétiques, dont la vitesse est toujours supérieure à la vitesse de la lumière dans le vide, de masse au repos représentée par un nombre imaginaire, alors que son énergie est mesurée par un nombre réel comme tout corps physique, en parfait accord avec l'équation de la relativité restreinte.
Le tachyon dépasse la vitesse d'information de la cause. Le physicien Gerald Feinberg, en utilisant les formules de changement de référentiel de la mécanique relativiste, a constaté que pour tout tachyon, il existe des référentiels dans lesquels il se déplace plus vite que la lumière, mais sans remonter le temps, et d'autres dans lesquels il remonte le temps.

Le physicien Régis Dutheil a amorcé d'intéressantes explications, intégrant le travail d'autres physiciens, sur la vie, la mort et la conscience. Les décennies à venir offriront sans doute un lot de théories plus spectaculaires les unes que les autres.

Le moment présent

Pour Eckhart Tolle, le passé et le futur ne sont que des constructions intellectuelles, seul le moment présent est réel.

Le temps selon les Maîtres

Voici quelques passages du chapitre "Un concept de temps pour le Nouvel Age" tiré du livre "Un Maître parle", à travers Benjamin Creme:
"Actuellement la plupart des gens considèrent le Temps comme un processus continu reliant des moments d'action, alors que, en réalité, ce n'est pas un processus, mais un état d'esprit. Lorsque nous comprendrons cela, nous transformerons nos vies et aborderons une compréhension en tout point plus proche de la réalité ; une merveilleuse liberté nouvelle sera le propre de l'homme, qui n'étant plus entravé par les limitations du Temps, s'élèvera vers un état nouveau, son droit de naissance.
[...] une course continue se fait contre la montre, et l'impitoyable "temps qui passe". Il y a peu d'espoir que notre mode de vie actuel nous permette de changer fondamentalement notre compréhension du Temps. [...]
Tout cela nécessite une remise en question de la place de l'homme dans l'Univers et l'établissement d'une relation plus juste avec la Source de notre Etre. Il est devenu courant de parler du Temps comme d'une succession d'événements qui passent. Une approche nouvelle et plus correcte du Temps devient possible lorsque l'homme prend les mesures nécessaires pour s'aligner avec son Soi supérieur.
[...] Du point de vue d'un Maître, le Temps n'existe que dans le sens d'une succession d'activités cycliques, suivies de stagnation, et ceci répété à l'infini. Il est totalement inconditionné par le Temps tel qu'il est ressenti dans les trois mondes de l'expérience humaine, et doit faire constamment des ajustements, lorsqu'il a à faire avec Ses disciples, par exemple, afin d'adapter ce qu'il veut exprimer et Ses intentions à l'état de conscience de ceux qui sont encore pris au piège du Temps.
Déjà, des signes apparaissent, montrant que les hommes commencent à comprendre l'inexactitude de leur approche du Temps, et ce ne sera pas long avant qu'une appréciation intellectuelle de ce fait, ne devienne plus générale. L'hypothèse que le Temps est double est inhérente à de nombreuses découvertes scientifiques actuelles, et de plus en plus cela conditionnera la perception qu'ont les hommes de la réalité ; mais la véritable conscience de ce qu'est le Temps ne pourra être que le résultat de la prise de conscience directe de l'homme, de lui-même en tant que partie d'un Tout."

Retour à l'index de l'encyclopédie


Bibliographie

Toute copie ou reproduction intégrale ou partielle destinée à une utilisation collective, faite sans le consentement de l'auteur, est illicite. Voir les conditions de copie à la page Echanges/infos.

Date de création: 25/06/2010, version 1.0