Textes sacrés du judaïsme





Introduction

Les textes sacrés du judaïsme sont les plus anciens après ceux de l'hindouisme.
La Bible hébraïque comprend 24 livres en hébreu: la Torah en contient 5 et les Livres des prophètes, 19.
La Torah écrite est ce que les chrétiens appellent l'Ancien Testament, selon la tradition Moïse en est l'auteur; il existe une Torah orale appelée Talmud.
La Kabbale est une autre source sacrée du judaïsme, beaucoup plus récente.

La Torah

En hébreu Torah veut dire loi. Selon la tradition juive (reprise par les chrétiens), la volonté de Dieu a été révélée à Israël par l'intermédiaire de Moïse quand l'alliance a été conclue sur le mont Sinaï. La Torah indique comment mettre en pratique les commandements de la Loi. Elle a été écrite sur un millier d'années.
Elle se présente sous forme de rouleau en parchemin et est lue dans les synagogues, où sont conservés précieusement plusieurs exemplaires dans des tissus richement brodés. Ces rouleaux sont vénérés car considérés comme saints. Une fête appelée Simhat Torah a lieu chaque année en l'honneur de la Torah.

Elle comprend fondamentalement les cinq livres du Pentateuque:

  1. la Genèse: la première partie du livre conte l'histoire des débuts de l'humanité, c'est-à-dire essentiellement:
    • la création du monde: "Dieu créa le ciel et la terre",
    • le premier homme Adam et la première femme Eve,
    • la notion de péché originel commis par Adam et Eve dans le jardin d'Eden,
    • le premier conflit humain (jalousie: Caïn fils aîné d'Adam et Eve tue son frère Abel car Dieu a préféré les offrandes de ce dernier)
    • le déluge que Dieu provoque et la survie de l'arche de Noé avec sa famille et un certain nombre d'animaux,
    • la première alliance scellée par Dieu avec Noé, représentant l'humanité.
    La deuxième partie traite d'Abraham, Isaac et Jacob, jusqu'à la mort de Joseph, fils de Jacob.

  2. l'Exode: livre qui relate la sortie d'Egypte des Hébreux, sous la conduite de Moïse, puis leur errance dans le désert jusqu'au mont Sinaï. Les parties les plus importantes concernent:
    • l'oppression des Hébreux par les Egyptiens après la mort de Joseph, fils de Jacob,
    • la naissance de Moïse, comment il échappe au massacre, son choix par Dieu pour conduire les Hébreux hors d'Egypte, les dix plaies infligées aux Egyptiens et la libération des Israélites par Dieu à la fois de la terre d'Egypte et de l'armée égyptienne au bord de la mer Rouge,
    • Aaron, frère aîné de Moïse, qui sous la menace du peuple, autorise l'adoration du "Veau d'Or" qui lui vaut la colère Dieu, mais est pardonné grâce à l'intervention de Moïse et finalement et qui sera finalement consacré premier grand prêtre,
    • la conclusion d'une alliance entre Dieu et les Israélites, dont les termes de l'alliance sont l'énoncé par Moïse des Dix Commandements,
    • la construction au Sinaï du tabernacle dans lequel sont conservés divers objets sacrés.

  3. le Lévitique: ce livre, dont le nom vient de Lévi (3ème fils de Jacob), ancêtre d'une tribu au service du culte de Yahvé, traite:
    • de la révélation divine de Moïse au mont Sinaï,
    • des prêtres lévitiques et leurs fonctions,
    • des Lois: culturelles, morales et sociales:
      • Loi des sacrifices,
      • Loi de pureté (distinction entre les animaux purs et impurs, purifications physiques et sexuelles, purification après accouchement et des écoulements du corps, purification le jour du Pardon (Yom Kippour),
      • Loi de sainteté (prescriptions morales, des lois cérémonielles et des règles sociales, consignes de consommation alimentaire, moeurs sexuelles entre autres).

  4. les Nombres: livre qui traite dans les premiers chapitres des "dénombrements" (recensements) des tribus israélites. Il décrit:
    • les derniers jours du Sinaï,
    • les 40 ans (38 exactement) dans le désert sous la conduite de Moïse,
    • l'arrivée à proximité du pays de Canaan, avec notamment la mort d'Aaron et la succession de Moïse par Josué.

  5. le Deutéronome: dernier livre, qui est une seconde lecture des lois: rappel synthétique des Lois et exhortation à les respecter. Le livre revient également sur des événements marquants.
    La dernière partie est totalement nouvelle: elle contient:
    • les derniers discours de Moïse,
    • la nomination de Josué,
    • le cantique d'adieu de Moïse,
    • la dernière bénédiction prononcée par Moïse,
    • le récit de sa mort et de ses funérailles.

Les Livres des prophètes

Ils sont classés en trois parties:

Les Hagiographes

Ces "Ecrits saints" constituent la dernière partie de la Bible hébraïque; ils comprennent:

Le Talmud

Une seconde Torah, orale, avait été révélée à Moïse, et transmise oralement de génération en génération par une chaîne ininterrompue. Le Talmud est cette Torah orale, qui contient des textes allant du 3ème siècle av. J-C au 5ème siècle après J-C.
Il existe deux Talmuds: celui de Jérusalem mis par écrit le premier vers 250, et le Talmud de Babylone mis par écrit vers 400. Ce dernier fait autorité aujourd'hui.
La Mishna ("ce qui est appris par coeur", Midrash en hébreux) élaborée au lendemain de l'exil en Babylonie fait partie du Talmud. Rabbi Judia Haniassi en a fait la codification au 3ème siècle après J-C.
La Gemara est un commentaire de la Mishna.
La Aggadah, partie non juridique des textes rabbiniques, représente un tiers du Talmud.

La Kabbale

La Torah contient les textes exotériques du judaïsme, la Kabbale (de kabbala, "tradition", en est l'aspect ésotérique, présentant une interprétation des révélations en vue d’atteindre des réalités supérieures.
L'idée centrale de la Kabbale est que Dieu ne peut être connu que par ses attributs, les dix "séphirots": Ces éléments de la Création forment l'homme primordial, modèle de l'homme d'en bas qui est un microcosme de l'univers.

Le texte kabbalistique fondamental est le Zohar (de sefer ha-Zohar "livre de la splendeur") qui est l'oeuvre de Moïse de Leon de Grenade, 1250-1305). Il est considéré aujourd'hui comme est le troisième grand texte sacré du judaïsme.


Bibliographie

Retour à l'index de l'encyclopédie

Toute copie ou reproduction intégrale ou partielle destinée à une utilisation collective, faite sans le consentement de l'auteur, est illicite. Voir les conditions de copie à la page Echanges/infos.

Date de création: 01/12/2002; mise à jour 11/03/2007 version 1.2