Les vitraux


Introduction

Un vitrail est une fenêtre composée de multiples verres colorés, assemblés au moyen de plombs, représentant des scènes, des personnages, des symboles. Il est devenu, en Occident, à partir du Moyen Age, une expression artistique très utilisée en architecture et plus particulièrement dans les édifices religieux, empruntant les techniques de la peinture et de la céramique.

Histoire du vitrail

Le verre est fabriqué depuis l'Antiquité (à l'époque par mélange de cendre et de sable, porté à haute température dans un four). Les verres utilisés pour les vitraux sont généralement colorés dans la masse, au moment de la fusion de la silice, par addition d'oxydes métalliques, ou recouverts de peintures vitrifiables recuites au four. Diverses techniques ont été utilisées (peinture appliquée à l'aide d'un pinceau, fixée à l'aide d'une seconde cuisson, à environ 600°C, puis émaux fournissent une plus grande gamme de couleurs et permettant leur mélange sur un même verre). Le vitrail date du 6ème siècle au moins. Saint-Vital de Ravenne et la basilique Sainte-Sophie de Constantinople possédaient des vitraux colorés.

Le plus ancien vitrail
représentant un personnage
est la tête de Christ de Wissembourg,
datant de 1070,
visible au musée de Strasbourg
(musée de l'oeuvre Notre-Dame).

C'est à partir du 12ème siècle que le vitrail a vraiment pris toute son importance. Par exemple, la création des trois grandes verrières de la cathédrale de Chartres date d'environ 1150. Par la suite, le vitrail a connu des hauts et bas, avant de revenir à l'honneur au 19ème et surtout au 20ème, des peintres célèbres ayant été attirés par le vitrail, comme Braque et Chagall.
Un certain nombre de verriers sont connus des spécialistes, très peu du grand public.

Fabrication du vitrail

Elle comprend:

Les vitraux en Europe

Les plus connus sont:

Vitraux français célèbres

La cathédrale de Chartres possède la plus belle collection de vitraux de France, représentant 5000 personnages.

La cathédrale de Bourges est considérée comme le deuxième édifice français pour le nombre, l'intérêt et l'ancienneté de ses vitraux.

La cathédrale de Metz possède la plus grande surface de vitraux en France (6500 m2), avec notamment de nombreux vitraux de Chagall.

Toutes les autres grandes cathédrales gothiques, comme Amiens, Reims, Rouen, N.-D. de Paris, possèdent de beaux vitraux.

La Sainte-Chapelle, à Paris, a été édifiée entre 1239 et 1248 à la demande de St Louis pour recevoir la couronne d'épines du Christ, et un fragment de la croix. Elle a été conçue davantage comme un musée pour reliques et vitraux que comme édifice pour célébrer la messe. Il y a un grand nombre de vitraux, l'intérêt étant plus la quantité que la qualité de chacun d'eux.

La cathédrale du Mans possède un ensemble de huit vitraux romans du 12ème siècle, dont le plus important est le vitrail de l'Ascension, qui date de 1120 environ; il représente les apôtres et Marie regardant Jésus monter au ciel.

La cathédrale de Clermont-Ferrand, construite en pierre de lave, unique pour une cathédrale, possède une intéressante collection de vitraux, allant du 12ème au 20ème siècle.

Autres vitraux

Lecture ésotérique des vitraux



Retour au sommaire de Art et spiritualité


Bibliographie

Retour à l'index de l'encyclopédie.